Diégèse

mardi 25 juin 2013
ce travail est commencé depuis 4925 jours
et son auteur est en vie depuis 19378 jours (2 x 9689 jours)
2013
ce qui représente 25,4154% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Noëmie Je suis restée dans la fatigue tout le jour. Je me reproche d'être trop inerte dans ma vie et dans cette vie de personnage et pourtant je crois que l'on peut percevoir mon désir. Paradoxalement, la perception de ce désir vient de la solitude car il semble aller de soi que la solitude est propice au souvenir et à la mémoire. Alors, je me souviens des passes d'amour que nous jouions en ce début d'été-là. Et je m'étonne de ma jeunesse et de la vivacité de mon désir. Il s'en faut bien que nous connaissions tout ce que nos passions nous font faire, nous rappelle La Rochefoucauld.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

Je suis resté dans la fatigue.





... les passes d'amour que nous jouions en ce début d'été-là...







2012 2011 2010







Je me reproche d'être trop inerte dans ma vie et dans cette vie de personnage et pourtant je crois que l'on peut percevoir mon désir.
Il s'en faut bien que nous connaissions tout ce que nos passions nous font faire...
François de La Rochefoucauld
Maximes
Il semble aller de soi que la solitude est propice au souvenir et à la mémoire.