Diégèse

jeudi 9 mai 2013
ce travail est commencé depuis 4878 jours
et son auteur est en vie depuis 19331 jours (13 x 1487 jours) 2013
ce qui représente 25,2341% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Je me souviens parfois avec nostalgie du temps où les personnages n'existaient pas encore. C'est mon fantasme d'écrivain que de n'avoir pas de personnages à faire bouger, à faire parler, à qui donner l'illusion de la pensée. Je me souviens parfois avec nostalgie du temps où les personnages n'existaient pas encore. Mais si je m'évade un instant, hors des personnages, alors, tout devient personnage. Le jour même, s'anime. Le jour, comme le petit matin du jour, et la mort du petit matin dans la lumière. Ce bateau amphibie, méchant sur le quai gris du Vivier-sur-Mer. C'est bien ailleurs qu'il faudrait pousser l'écriture. Il va falloir s'élancer, il faudra s'envoler, c'est absolument nécessaire, c'est une nécessité. C'est une question de goût, de bon goût. Le bon goût vient plus du jugement que de l'esprit; dirait La Rochefoucauld.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

C'est aussi comme le jour, comme le petit matin du jour, et la mort du petit matin dans la lumière.
Il va falloir s'élancer, il faudra s'envoler, c'est absolument nécessaire, c'est une nécessité.


Je ne connaîtrai du Vivier-sur-Mer que ce bateau amphibie, méchant sur le quai gris...








2012 2011 2010







Je me souviens parfois avec nostalgie du temps où les personnages n'existaient pas encore.
Le bon goût vient plus du jugement que de l'esprit.

François de La Rochefoucauld
Maximes