Diégèse

dimanche 12 mai 2013
ce travail est commencé depuis 4881 jours
et son auteur est en vie depuis 19334 jours (2 x 7 x 1381 jours) 2013
ce qui représente 25,2457% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Gustav
Il est possible et même souhaitable, sain, sainement souhaitable de s'éloigner parfois, de s'éloigner un peu, voire beaucoup, du souvenir. Mais après avoir éradiqué le souvenir, il faudrait pouvoir se déprendre de l'imagination, cette folle du logis, disait Malebranche. Elle peut tout, et surtout n'importe quoi, ramenant avec elle les fantasmes les plus incongrus en apparence. Je peux ainsi assez bien imaginer l'humanité regardant le ciel d'une comète fulgurante qui détruirait la terre. Et je souris comme à l'espoir d'une délivrance. De cette frayeur jouissive, le sens est perdu, quand on le retrouve cependant dans les apocalypses têtues des textes sacrés. J'ai autrefois fait profession d'imaginer. J'ai cessé, car, tout me semblait ambigu et flou et je ne pouvais déterminer si je contenais le désespoir ou si je contenais le désespoir. Il faut se garder de jouer au plus fin avec son imagination. Même si La Rochefoucauld nous a appris que La plus subtile de toutes les finesses est de savoir bien feindre de tomber dans les pièges que l'on nous tend, et on n'est jamais si aisément trompé que quand on songe à tromper les autres. Avec l'imagination, nous sommes le piégé et le piégeur, dans une boucle infinie qui ne peut conduire qu'à la folie. 

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

Je peux assez imaginer l'humanité regardant le ciel d'une comète fulgurante qui détruirait la terre.
Le sens est perdu...












2012 2011 2010







Tout me semblait ambigu et flou et je ne pouvais déterminer si je contenais le désespoir ou si je contenais le désespoir.
La plus subtile de toutes les finesses est de savoir bien feindre de tomber dans les pièges que l'on nous tend, et on n'est jamais si aisément trompé que quand on songe à tromper les autres.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Je retiens qu'il est possible et je retiens même qu'il est souhaitable, je retiens qu'il est sain, qu'il est sainement souhaitable de s'éloigner parfois, de s'éloigner un peu, voire beaucoup, du souvenir.