Diégèse

samedi 18 mai 2013
ce travail est commencé depuis 4887 jours
et son auteur est en vie depuis 19340 jours (22 x 5 x 967 jours)
2013
ce qui représente 25,2689% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu Avec une régularité inquiétante, l'espace médiatique cloue au pilori ceux qu'il a fait adorer produisant ainsi une forme de saturation paroxystique qui déborde sur les conversations et finit par déborder aussi sur les promenades. Il fait ainsi mentir La Rochefoucauld qui, en son temps, affirmait  que c'est être véritablement honnête homme que de vouloir être toujours exposé à la vue des honnêtes gens. Ainsi, la vie publique, c'était la possibilité d'une vie privée. La lumière, ensuite le repos et dans ce repos toutes les capacités de l'âme à explorer les plis, la vie. Et me reviennent ces vers de Michaux :
Dans le noir, dans le soir sera sa mémoire
dans ce qui souffre, dans ce qui suinte
dans ce qui cherche et ne trouve pas
Mais les médias voudraient que l'on soit entièrement à son public. Cependant, est-ce que moi je cherche le dialogue au creux de ce monologue qui désormais m'occupe totalement ?


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000



Est-ce que moi je cherche le dialogue ?




C'est ensuite le repos.







2012 2011 2010







L'espace médiatique connaît une forme de saturation paroxystique qui déborde sur les conversations et finit par déborder aussi sur les promenades. C'est être véritablement honnête homme que de vouloir être toujours exposé à la vue des honnêtes gens.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Dans le noir, dans le soir sera sa mémoire
dans ce qui souffre, dans ce qui suinte
dans ce qui cherche et ne trouve pas

Henri Michaux
La vie dans les plis