Diégèse

dimanche 19 mai 2013
ce travail est commencé depuis 4888 jours
et son auteur est en vie depuis 19341 jours (32 x 7 x 307 jours)
2013
ce qui représente 25,2727% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Je me promène un peu sur la route de Binic, je rêve, et je rejoins en cela toutes les promenades imaginaires. C'est alors que surgit l'idée de scène et la porte du manoir devient la porte d'un théâtre. Je ne sais plus si cela est vrai et d'ailleurs, ce sont des questions qui, narrativement, n'ont aucun sens. Je joue et je sais désormais que j'ai cru à la plaisanterie des jours. Je me suis trompé moi-même davantage que je n'ai trompé les autres sur la véracité de ceci ou de cela. La Rochefoucauld le savait, qui affirmait qu'il est aussi facile de se tromper soi-même sans s'en apercevoir qu'il est difficile de tromper les autres sans qu'ils s'en aperçoivent.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000



C'était la porte d'un théâtre.


Je me promène un peu sur la route de Binic... ... toutes les promenades imaginaires... ... j'ai cru à la plaisanterie des jours.







2012 2011 2010







Vous vous posez des questions qui, narrativement, n'ont aucun sens...
Il est aussi facile de se tromper soi-même sans s'en apercevoir qu'il est difficile de tromper les autres sans qu'ils s'en aperçoivent.

François de La Rochefoucauld
Maximes
... c'est alors que surgit l'idée de scène...