Diégèse vendredi 24 mai 2013


ce travail est commencé depuis 4893 jours (3 x 7 x 233 jours) et son auteur est en vie depuis 19346 jours (2 x 17 x 569 jours) 2013

ce qui représente 25,2921% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Mathieu C'est la nuit, le monde se repose, mais, quand le monde se repose, je ne me repose pas, je ne me repose pas toujours. Mon âme passionnée s'agite encore. Je crains la crise. La Rochefoucauld disait vrai... La santé de l'âme n'est pas plus assurée que celle du corps ; et quoique l'on paraisse éloigné des passions, on n'est pas moins en danger de s'y laisser emporter que de tomber malade quand on se porte bien. Il suffit de presque rien. Une couleur parfois, et l'exacte sensation d'un chant réprimé. C'est aussi cela l'écriture, la recherche d'un apaisement. Ce peut être confortable. Tout à l'heure, nous sommes arrivés à Lézardrieux. Lézardrieux m'a fait connaître la mer. Sur le pont, soudain, Je demande qu'on arrête. Ce rocher là-bas et un souvenir ancien. Je pleure presque.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
C'est peut-être confortable. C'est aussi l'écriture.
Je demande qu'on arrête.


Lézardrieux m'a fait connaître la mer...








2012 2011 2010







Et quand le monde se repose, je ne me repose pas, je ne me repose pas toujours.
La santé de l'âme n'est pas plus assurée que celle du corps ; et quoique l'on paraisse éloigné des passions, on n'est pas moins en danger de s'y laisser emporter que de tomber malade quand on se porte bien.

François de La Rochefoucauld
Maximes
Une couleur parfois, et l'exacte sensation d'un chant réprimé.