Diégèse

lundi 27 mai 2013
ce travail est commencé depuis 4896 jours
et son auteur est en vie depuis 19349 jours (11 x 1759 jours) 2013
ce qui représente 25,3036% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Gustav Il serait possible de passer toute une vie à étudier ce que l'on retient et ce que l'on oublie, ce que l'on devrait oublier et que l'on n'oublie pas et ce dont on devrait se souvenir et dont on ne se souvient pas. J'ai choisi une fois pour toutes : je ne me rappelle plus. Et je ne changerai pas. L'oubli est devenu une habitude. La jeunesse change ses goûts par l'ardeur du sang, et la vieillesse conserve les siens par l'accoutumance, dit La Rochefoucauld. Mais en fait, je ne me rappelle plus pour ne pas ressentir l'angoisse de choisir d'avoir raison ou d'avoir tort sur un avenir lointain. L'oubli est en débat et il s'agit d'un débat d'émotion. Si je me rappelais, je me rappellerais alors l'indigence des soirs dans les villes et quelques danses alanguies.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

Je ne me rappelle plus pour ne pas ressentir l'angoisse de choisir d'avoir raison ou d'avoir tort sur un avenir lointain. Je ne me rappelle plus. Je me rappelle l'indigence des soirs dans les villes et quelques danses alanguies. Il y a un débat d'émotion...











2012 2011 2010







Il serait possible de passer toute une vie à étudier ce que l'on retient et ce que l'on oublie, ce que l'on devrait oublier et que l'on n'oublie pas et ce dont on devrait se souvenir et dont on ne se souvient pas.
La jeunesse change ses goûts par l'ardeur du sang, et la vieillesse conserve les siens par l'accoutumance.

François de La Rochefoucauld
Maximes