Diégèse
mercredi 13 mars 2013
ce travail est commencé depuis 4821 jours
et son auteur est en vie depuis 19274 jours (2 x 23 x 419 jours) 2013
ce qui représente 25,0130% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain
Daniel Ce que j'écris est ennuyeux. Ce que j'écris peut même m'ennuyer et, comme l'écrit La Rochefoucauld, si on examine bien les divers effets de l'ennui, on trouvera qu'il fait manquer à plus de devoirs que l'intérêt. C'est ennuyeux parce qu'il n'y a que des micro accidents pour de micro récits alors que nous sommes habitués aux grands accidents du récit et parmi ceux-ci, l'amour, l'irruption de l'amour. Certes, sur cela, je ne promets rien. Mes idées ne sont pas fermes, elles sont à tempérament, tranquillement malléables aux rencontres et aux circonstances et je crois que cela va rester comme ça.
Ce que j'écris est ennuyeux mais cela n'a pas d'importance. Je souhaite seulement, parfois, parvenir à écrire en deçà de l'ennui. En fait, il faudrait toujours écrire en deçà, toujours davantage en deçà.
Je regarde le paysage du Latium, là-bas les champs affairés à leur alignement.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... il n'y a que des micro accidents pour de micro récits.



Mes idées ne sont pas fermes, elles sont à tempérament, tranquillement malléables aux rencontres et aux circonstances et je crois que cela va rester comme ça.










2012 2011 2010







En fait, il faudrait toujours écrire en deçà, toujours davantage en deçà... Si on examine bien les divers effets de l'ennui, on trouvera qu'il fait manquer à plus de devoirs que l'intérêt.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Là-bas les champs affairés à leur alignement.