Diégèse
lundi 18 mars 2013
ce travail est commencé depuis 4826 jours
et son auteur est en vie depuis 19279 jours (13  x 1483 jours) 2013
ce qui représente 25,0324% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain
Noëmie Je suis fatiguée de devoir supporter dans ce mouvement sans fin, qui attend sa fin, car il s'agit bien d'un mouvement plus que d'un voyage, qui nous ramène, par exemple, chaque année, dans ce supermarché de Viterbo. Et quand je demande la finalité de tout cela, on me répond qu'il fallait bien que nous partions. Quant aux autres personnages, ils me fatiguent aussi. Ils occupent le terrain et ils occupent aussi l'espace. Mais c'est bien tout ce qu'ils font. Je dois cependant prendre garde et cesser de me tourmenter ainsi. Je dois les supporter comme je n'ai pas le choix de supporter ou non mon auteur. Or, comme le dit La Rochefoucaulf, on ne saurait conserver longtemps les sentiments qu'on doit avoir pour ses amis et pour ses bienfaiteurs, si on se laisse la liberté de parler souvent de leurs défauts.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Ils occupent le terrain et ils occupent aussi l'espace. Il fallait bien que nous partions.














2012 2011 2010







Je suis fatiguée.
On ne saurait conserver longtemps les sentiments qu'on doit avoir pour ses amis et pour ses bienfaiteurs, si on se laisse la liberté de parler souvent de leurs défauts.

François de La Rochefoucauld
Maximes
... dans un mouvement sans fin, qui attend sa fin.