Diégèse
mardi 26 mars 2013
ce travail est commencé depuis 4834 jours
et son auteur est en vie depuis 19287 jours (32 x 2143 jours) 2013
ce qui représente 25,0635% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain
Daniel Il m'arrive en cette fin d'hiver italien de trouver encore quelques journaux français, que je parcours avec lassitude. On y loue les politiques comme on les y insulte, dans ce même mouvement décrit par La Rochefoucauld qui remarquait que louer les princes des vertus qu'ils n'ont pas, c'est leur dire impunément des injures. Je tente parfois de croire un instant à ce qui se raconte. Et je n'y parviens pas, le disant même, je n'y parviens pas. Je connais ce sentiment. je vais dans une réunion politique. Je pars, je viens, je m'en vais et je rentre sans vraiment savoir ce qui se dit. Je lis alors et je ne sais pas ce que j'ai lu. Il ne faut pas trop s'y attacher au risque de croire aux mondes parallèles. Ce que propose l'actualité, ce n'est rien d'autre que l'indécence de masse, comme une pierre froide, sans que rien jamais vienne la réchauffer d'un soupçon d'émotion. Cela peut sembler une remarque curieuse. Peu importe, je pourrais être un personnage qui écrit une fiction et qui comme Barthes rappellerait dans l'urgence que la poésie, en particulier, serait, disons, la pratique de la subtilité dans un monde barbare.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je pourrais être un personnage qui écrit une fiction. C'est une remarque curieuse.
... au risque de croire aux mondes parallèles. L'indécence de masse. ... comme une pierre froide, sans que rien jamais vienne la réchauffer d'un soupçon d'émotion.

Je pars, je viens, je m'en vais et je rentre sans vraiment savoir ce qui se dit.







2012 2011 2010







Et je n'y parviens pas, le disant même, je n'y parviens pas... Louer les princes des vertus qu'ils n'ont pas, c'est leur dire impunément des injures.
François de La Rochefoucauld
Maximes
La poésie, en particulier, serait, disons, la pratique de la subtilité dans un monde barbare.

Roland Barthes - Collège de France - séance du 27 janvier 1979