Diégèse

jeudi 14 novembre 2013
ce travail est commencé depuis 5067 jours (32 x 563 jours)
et son auteur est en vie depuis 19520 jours (26 x 5 x 61 jours) 2013
ce qui représente 25,9580% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Gustav Je ne savais pas qu'il pouvait ainsi faire froid en Sicile et il fait froid en Sicile. C'est aussi que je n'arrive pas à écrire car, ces trois jours de pause dans le voyage sicilien ont interrompu le cours de l'écriture. Je cherche des pistes. Je regarde en moi. Il y avait cette curieuse impression que je ne retrouve plus, et qui, certainement, pourrait bien n'intéresser personne. Ce n'est pas l'écriture que je dois retrouver mais sans doute un autre, lecteur par ailleurs, car, ce qui ne change pas, c'est que l'écriture suppose toujours non pas un lecteur, qui est déjà une façon de réifier l'autre, mais un autre, sinon l'Autre. Cet autre par ailleurs lecteur s'est effacé. C'est que je l'ai dissuadé. Il est vrai, comme le dit La Rochefoucauld, que l'on incommode souvent les autres quand on croit ne les pouvoir jamais incommoder.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Ces trois jours de pause dans le voyage sicilien ont interrompu le cours de l'écriture... Je regarde en moi...






Il y avait cette curieuse impression...







2012 2011 2010







Je ne savais pas qu'il pouvait ainsi faire froid en Sicile... On incommode souvent les autres quand on croit ne les pouvoir jamais incommoder.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Mais ce qui ne change pas, c'est que l'écriture suppose toujours non pas un lecteur, qui est déjà une façon de réifier l'autre, mais un autre, sinon l'Autre.