Diégèse

dimanche 24 novembre 2013
ce travail est commencé depuis 5077 jours
et son auteur est en vie depuis 19530 jours (2 x 33 x 5 x 7 x 31 jours) 2013
ce qui représente 25,9959% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu Je suis fatigué de venir chaque année jusqu'en Sicile sans autre but que d'aller en Sicile. Désormais, je crois que rien ne me fatigue davantage que ce voyage sicilien et tous ces jours et toutes ces semaines. Au début, c'est amusant. Puis cela devient expressément lassant et mes mots ne disent rien de plus que ce qu'ils ont déjà dit en Sicile de la Sicile. Je ne vais pas sortir ce soir. C'est décidé. En revanche, je vais sortir et je vais ressortir les bribes de ma mémoire qui sont des mots, qui sont des phrases, qui sont des paragraphes rangés et qui forment et conforment la fatigue. Il faudrait un jour pouvoir épuiser la fatigue et repartir en Sicile, autrement, pour inventer un texte et un voyage vraiment nouveaux. Je suis certainement trop orgueilleux. A la mesure de l'orgueil des autres personnages et même de l'orgueil du lecteur. En effet, comme l'écrit La Rochefoucauld, si nous n'avions point d'orgueil, nous ne nous plaindrions pas de celui des autres.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... jusqu'en Sicile sans autre but que d'aller en Sicile. ... me fatigue davantage que ce voyage sicilien.
... tous ces jours et toutes ces semaines...
C'est amusant...
... ne disent rien de plus. Je ne vais pas sortir. C'est décidé.







2012 2011 2010







Il faudrait un jour pouvoir épuiser la fatigue. Si nous n'avions point d'orgueil, nous ne nous plaindrions pas de celui des autres.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Et je vais sortir et je vais ressortir les bribes de ta mémoire qui sont des mots, qui sont des phrases, qui sont des paragraphes rangés.