Diégèse

jeudi 28 novembre 2013
ce travail est commencé depuis 5081 jours
et son auteur est en vie depuis 19534 jours (2 x 9767 jours) 2013
ce qui représente 26,0111% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Noëmie
Lorsqu'il m'arrive de me souvenir de mes amours, je dois convenir que je me suis beaucoup trompée, et lorsque La Rochefoucauld affirme que dans l'amour la tromperie va presque toujours plus loin que la méfiance, il faut comprendre que tromper, c'est d'abord se tromper. Alors j'ai décidé de cesser de me souvenir puisque je ne sais pas pourquoi il est nécessaire que la mémoire ou l'absence de mémoire détermine que l'on ait aimé ou que l'on n'ait pas aimé. "J'aime parce que je me souviens", aurait pu écrire un Descartes sentimental. Pourtant, dans la solitude de la nuit, je ne pensais plus à toi et cela me reposait. Pourtant, je ne me souviens pas de mon amour, mais je l'ai gravé. Cet amour est une image, une image si précaire. Mais il s'agit d'une image. J'ai donc rangé tous les mots, je ne sais plus rien de ce qui se dit. Avant, cet amour personne ne sait.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Avant, personne ne sait. Je ne sais pas pourquoi il est nécessaire que la mémoire ou l'absence de mémoire...
Mais il s'agit peut-être d'une image...


...dans une image si précaire.
Dans la solitude de la nuit, je ne pensais plus à toi.







2012 2011 2010







Lorsqu'il m'arrive de me souvenir de mes amours, je dois convenir que...
Dans l'amour la tromperie va presque toujours plus loin que la méfiance.
François de La Rochefoucauld
Maximes
J'ai donc rangé tous les mots. Je ne sais plus rien de ce qui se dit.