Diégèse

mardi premier octobre 2013
ce travail est commencé depuis 5023 jours
et son auteur est en vie depuis 19476 jours (22 x 32 x 541 jours) 2013
ce qui représente 25,7907% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel
Je me rappelle la longue promenade dans les bois, le soleil changeant, la verdure menaçante de brun, de jaune et de vent. Je suis rentré et la fatigue s'estompe. Je me rappelle aussi le temps infini qu'il m'a fallu pour dire mon nom, pour trouver mon nom. Mais il en est ainsi, de fait, de chacun d'entre-nous et notre auteur éprouve certainement avec nous autant de difficultés que j'en éprouve avec mes personnages. Comme l'a dit La Rochefoucauld, un esprit droit a moins de peine de se soumettre aux esprits de travers que de les conduire. Cependant, désormais, dire mon nom, trouver mon nom est une épreuve passée, le passé. Et pourtant je doute et je fais douter mes personnages comme on fait pour soi même, indéfiniment, dans l'espace clos de la vie. Est-ce que c'est dans notre jeu, ce doute infini ?


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... pour dire mon nom, pour trouver mon nom. ... et pourtant je doute...

Est-ce que c'est dans notre jeu ?


... une épreuve passée, le passé. ... la fatigue s'estompe... ... la longue promenade dans les bois, le soleil changeant, la verdure menaçante de brun, de jaune et de vent.







2012 2011 2010







Mais il en est ainsi, de fait, de chacun d'entre-nous.
François de La Rochefoucauld
Maximes
... comme on fait pour soi même, indéfiniment, dans l'espace clos de la vie.