Diégèse

jeudi 3 octobre 2013
ce travail est commencé depuis 5025 jours
et son auteur est en vie depuis 19478 jours (2 x 9739 jours) 2013
ce qui représente 25,7983% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Je voulais alors me lancer dans l'écriture d'un texte long, d'un texte plus long. J'ai eu peur, je l'avoue, une peur intense et dégourdie. Il n'y a guère de poltrons qui connaissent toujours toute leur peur. La Rochefoucauld a raison. La peur du texte long vient sans doute de ce que j'écris toujours la même chose, qui ne sont que des fragments d'un ensemble plus vaste qui cependant ne viendra jamais. Tous mes textes sont de faux départs. Et si tout cela n'était jamais que foucades, une histoire défaite, une nouvelle disparition. Je me trompe certainement et comme Descartes, pendant tout ce temps, je ne voyais rien qui empêchât que j'eusse été par nature constitué de manière à me tromper même dans ce qui m'apparaissait le plus vrai. J'ai tenté d'arrêter l'écriture et je me suis senti seul comme cela n'était pas arrivé depuis longtemps. Je sais désormais que je suis à la recherche de ruines de ruines.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... une nouvelle disparition... Je suis à la recherche de ruines de ruines...
... une histoire défaite...
... je ne voyais rien qui empêchât que j'eusse été par nature constitué de manière à me tromper même dans ce qui m'apparaissait le plus vrai.
René Descartes
Les Méditations métaphysiques


Et si tout cela n'était jamais que foucades... Je me suis senti seul comme cela n'était pas arrivé depuis longtemps.







2012 2011 2010







C'est sans doute que j'écris toujours la même chose, qui ne sont que des fragments d'un ensemble plus vaste qui cependant ne viendra jamais. Il n'y a guère de poltrons qui connaissent toujours toute leur peur.
François de La Rochefoucauld
Maximes
... l'écriture d'un texte long, d'un texte plus long...