Diégèse

jeudi 17 octobre 2013
ce travail est commencé depuis 5039 jours
et son auteur est en vie depuis 19492 jours (22 x 11 x 443 jours) 2013
ce qui représente 25,8516% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu Je me rappelle les paysages traversés et le souvenir est une forme de brouillage des paysages qui définit leur évanouissement programmé. C'est ainsi que le voyage est un songe. C'est une possibilité et j'essaye donc de faire en sorte que ce soit possible de voyager, de me souvenir et d'oublier. Mon corps se souvient parfois. C'est donc qu'il existe des choses corporelles par lesquelles nous sont envoyées des sensations. "envoyer des sensations"... Je remarque qu'à chaque fois, qu'il s'agit du corps et de ses sensations, j'invente une tournure qui peut passer pour une maladresse, une phrase dont on pourrait considérer qu'elle est fautive. C'est qu'il faut que je paraisse laborieux, suivant en cela La Rochefoucauld qui rappelait que ceux qui croient avoir du mérite se font un honneur d'être malheureux, pour persuader aux autres et à eux-mêmes qu'ils sont dignes d'être en butte à la fortune.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... leur évanouissement programmé. C'est un songe...
C'est une possibilité...
Il existe donc des choses corporelles par lesquelles nous sont envoyées des sensations.


... je vais faire en sorte que ce soit possible...







2012 2011 2010







... une forme de brouillage des paysages... Ceux qui croient avoir du mérite se font un honneur d'être malheureux, pour persuader aux autres et à eux-mêmes qu'ils sont dignes d'être en butte à la fortune.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Et je remarque qu'à chaque fois, il s'agit d'une tournure qui peut passer pour une maladresse, qu'il s'agit d'une phrase dont on pourrait considérer qu'elle est fautive.