Diégèse

mardi 22 octobre 2013
ce travail est commencé depuis 5044 jours
et son auteur est en vie depuis 19497 jours (3 x 67 x 97 jours) 2013
ce qui représente 25,8706% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu Je me promène au gré du temps et je suis avec le temps tendre comme il n'est pas permis d'être tendre. Je voudrais faire l'amour avec le temps et j'ai envie d'amour. Cette envie d'amour est une envie d'éternité ùais je sais que cela est vain, et davantage encore, relève de la vanité. Il est vrai, comme l'écrit La Rochefoucauld que les passions les plus violentes nous laissent quelquefois du relâche, mais (que) la vanité nous agite toujours. Alors, je regarde sur la carte le chemin du retour. Je suis déjà venu ici. Nous sommes déjà venus ici. Il faisait beau. Cependant, je n'en suis pas certain. Je me demande ce qui fait le lien entre tous ces voyages. Soudain, je le sais. Le lien, c'est le paysage.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je regarde sur la carte le chemin du retour... Je n'en suis pas certain.
Je voudrais faire l'amour.
... et j'ai envie d'amour...
... tendre comme il n'est pas permis d'être tendre...
Il faisait beau...







2012 2011 2010







Je me promène au gré du temps et je suis avec le temps. Les passions les plus violentes nous laissent quelquefois du relâche, mais la vanité nous agite toujours.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Le lien, c'est le paysage.