Diégèse

mardi 3 septembre 2013
ce travail est commencé depuis 4995 jours
et son auteur est en vie depuis 19448 jours (23 x 11 x 13 x 17 jours) 2013
ce qui représente 25,6839% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Nous continuons notre voyage vers l'Est, confirmant ainsi que ce que j'écris, c'est donc, cela une sorte de récit de voyage. Il ne faut que trois jours pour se tenir aux portes de la France, durablement. Voilà ce que je retiens. Nous sommes arrivés à la frontière, à Freyming-Merlebach exactement, riant tout à coup, pour rien, en souvenir juste de l'éclipse de 1999. C'était ici que la bande de centralité quittait la France, elle aussi. Mais nous ne saurons jamais rien de Freyming-Merlebach en Moselle. Nous en sommes restés à la porte, attendant que la lumière change, comme si l'éclipse revenait, et peu importe la ville. On pourrait penser que ce voyage n'a pas de sens. Peu importe d'ailleurs. Il faut que les personnages sortent. Le voyage est pour eux, puis pour le lecteur, accessoirement. Tout cela ne fait certainement pas de la bonne littérature. C'est aussi que je me trouve sot et si j'en crois La Rochefoucauld, un sot n'a pas assez d'étoffe pour être bon.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je continue mon voyage vers l'Est. Nous ne saurons jamais rien de Freyming-Merlebach en Moselle. Et peu importe la ville. ... il faut que les personnages sortent...


... riant tout à coup, pour rien, en souvenir juste de l'éclipse de 1999.
... attendant que la lumière change...







2012 2011 2010







Ce que j'écris, c'est donc, cela une sorte de récit de voyage. Un sot n'a pas assez d'étoffe pour être bon.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Voilà ce que je retiens.