Diégèse

mercredi 4 septembre 2013
ce travail est commencé depuis 4996 jours
et son auteur est en vie depuis 19449 jours (32 x 2161 jours) 2013
ce qui représente 25,6877% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Je voudrais désormais arriver en Allemagne, mais longtemps le Rhin me refuse le passage. La lumière bleuit puis noircit. Je remarque que la journée s'est tendue vers le soir. Puis le soir revient. J'entrevois le grand fleuve esseulé et je n'écris pas la rencontre.
Le soir, dans ma chambre d'hôtel, j'échange quelques mots anodins avec des inconnus. Ce sont les autres. Ce sont les autres numériques et désormais l'autre numérique est l'autre absolu puisque les écrans numériques sont devenus la réalité, la vraie réalité puisqu'elle est mathématique. Nous ne sommes que des codes plus ou moins déchiffrés. Pendant ce même temps, certains croient trouver l'amour mais cela ne donnera pas lieu à commentaire. Je ne sais pas comment échapper à cette codification. Il resterait bien les émotions. Elles paraissent naturelles. Elles en ont envie mais rien n'empêche tant d'être naturel que l'envie de le paraître... La Rochefoucauld nous le rappelle.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... il resterait bien les émotions... ... pas lieu à commentaire. ... pendant ce même temps... ... puisque les écrans numériques sont devenus la réalité, la vraie réalité puisqu'elle est mathématique...


... me refuse le passage... Le soir revient... La journée s'est tendue vers le soir...







2012 2011 2010







L'autre numérique est l'autre absolu.
Rien n'empêche tant d'être naturel que l'envie de le paraître.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Je n'écris pas la rencontre.