Diégèse

jeudi 5 septembre 2013
ce travail est commencé depuis 4997 jours
et son auteur est en vie depuis 19450 jours (2 x 52 x 389 jours) 2013
ce qui représente 25,6915% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu Je voyage tout le jour et je ne vais nulle part, je longe le Rhin, me heurtant presque à la digue. Il y avait si longtemps que je n'avais pas expérimenté ce paysage lentement mobile  à travers un pare-brise rectangulaire comme un écran numérique, me donnant un monde mouvant à ma fixation. C'est le réel mais c'est du collage et j'écris parce que je n'ai pas accès à la réalité. Et les sons qui accompagnent les images sur cet écran viennent de cette chanson que je fredonne en boucle et le fleuve devient la seule image, le seul paysage, cette chanson, la seule chanson. Je regarde le soleil. Je me trouve tout à la fois habile et un peu sot. Je suis en quelque sorte mon propre sot et cela me va bien. je me fie encore une fois à La Rochefoucauld, qui affirme qu'un homme d'esprit serait souvent bien embarrassé sans la compagnie des sots.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je regarde le soleil. Et quels sont les sons qui accompagnent les images sur les écrans ? Un monde mouvant à ma fixation. Mais c'est du collage.


Il y avait si longtemps...








2012 2011 2010







Cela devient la seule image, le seul paysage, cette chanson.
Un homme d'esprit serait souvent bien embarrassé sans la compagnie des sots.
François de La Rochefoucauld
Maximes
J'écris parce que je n'ai pas accès à la réalité.