Diégèse

dimanche 15 septembre 2013
ce travail est commencé depuis 5007 jours
et son auteur est en vie depuis 19460 jours (22 x 5 x 7 x 139 jours) 2013
ce qui représente 25,7297% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Gustav Je me souviens que je suis venu ici, il y a quelques années. Il pleuvait et, le soir, j'étais rentré sous la pluie de la pluie. Je regarde la forêt. Rien n'est changé en apparence depuis l'été mais les couleurs ne sont plus chaudes ni froides, ni gaies ni tristes. Il n'y a que la couleur de la pluie, quel que soit le temps, qui n'est jamais de saison. À mesure que l'automne devient plus précis, reviennent doucement des impressions d'autres couleurs, d'autres temps de la vie et avec elles de vieilles douleurs tapies vers le creux de l'automne. Tout cela est très lent. Il n'y aurait donc pas de couleur ni de douleur instantanées. Et puis il y a le rire et un sentiment d'insouciance. Je sais qu'il n'y aura plus tout cela. Je suis grave bien que je connaisse la maxime de La Rochefoucauld qui rappelle que la gravité est un mystère du corps inventé pour cacher les défauts de l'esprit.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je suis venu ici, il y a quelques années. La couleur de la pluie...
... quel que soit le temps, qui n'est jamais de saison...

Il n'y aurait donc pas de couleur ni de douleur instantanées.
À mesure que l'automne devient plus précis...
Le soir, je suis rentré sous la pluie de la pluie...







2012 2011 2010







Les couleurs ne sont plus chaudes ni froides, ni gaies ni tristes. La gravité est un mystère du corps inventé pour cacher les défauts de l'esprit.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Il n'y aura plus tout cela.