Diégèse

lundi 30 septembre 2013
ce travail est commencé depuis 5022 jours
et son auteur est en vie depuis 19475 jours (52 x 19 x 41 jours) 2013
ce qui représente 25,7869% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Gustav Il faut parfois que je m'épuise pour exténuer en en moi la violence. J'imagine alors des promenades répétitives et protocolaires sous le soleil automnal, comme si c'était encore l'été, et si je me concentre, je peux presque sentir l'odeur de la crème solaire. Il faut monter, et monter encore, monter longtemps avant de pouvoir dévaler des pentes douces. C'est fatigant, c'est douloureusement fatigant. Mais je n'en tire aucun mérite. Qu'est-ce que tout cela me vaut ? La Rochefoucauld nous a appris que quelque disposition qu'ait le monde à mal juger, il fait encore plus souvent grâce au faux mérite qu'il ne fait injustice au véritable. Il n'y a donc pas de mérite à rechercher, aucune récompense et bien au contraire, il faut payer parfois. Alors, je me promène, je marche, je monte sans cesse et la journée s'arrête soudain. Tout redevient ombre. Les mystères de la vie résistent.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... j'imagine des promenades répétitives et protocolaires. Il faut payer parfois.
C'est fatigant, c'est douloureusement fatigant...

Les mystères de la vie résistent. ... dévaler des pentes douces... Et la journée s'arrête soudain. ... et si je me concentre, je peux presque sentir l'odeur de la crème solaire.







2012 2011 2010







Tout redevient ombre. Quelque disposition qu'ait le monde à mal juger, il fait encore plus souvent grâce au faux mérite qu'il ne fait injustice au véritable.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Et qu'est-ce que tout cela me vaut ?