Diégèse  lundi 2 juin 2014


ce travail est commencé depuis 5267 jours et son auteur est en vie depuis 19720 jours (23 x 5 x 17 x 29 jours) 2014

ce qui représente 26,7089% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

La Fortune des Rougon2

La révolution de 1848 trouva donc tous les Rougon sur le qui-vive, exaspérés par leur mauvaise chance et disposés à violer la fortune, s'ils la rencontraient jamais au détour d'un sentier. C'était une famille de bandits à l'affût, prêts à détrousser les événements. Eugène surveillait Paris ; Aristide rêvait d'égorger Plassans ; le père et la mère, les plus âpres peut-être, comptaient travailler pour leur compte et profiter en outre de la besogne de leurs fils ; Pascal seul, cet amant discret de la science, menait la belle vie indifférente d'un amoureux, dans sa petite maison claire de la ville neuve.
La Fortune des Rougon
Émile Zola
1870
Il y avait alors des Rougon dans chaque ville de province et Paris même n'en manquait pas. Bien qu'ils ne fussent pas éduqués en politique, ils savaient confusément qu'ils ne devraient pas laisser échapper la chance que leur apporterait tout changement de régime. En cela, peu leur importait que revînt l'Empire, la République ou la Monarchie et le nom de l'empereur, du président ou du roi leur était égal, même si, pour la devanture, ils professait avec une conviction feinte leur foi en tel ou tel prétendant à la magistrature suprême. La France exsangue ne voulait qu'une chose : s'enrichir.
Zola augmenté
Daniel Diégèse
2014

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000






2013 2012 2011 2010