Diégèse  mardi 6 mai 2014


ce travail est commencé depuis 5240 jours et son auteur est en vie depuis 19693 jours (47 x 419 jours)
2014

ce qui représente 26,6084% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

La Fortune des Rougon2

D'ailleurs, la jeune femme ne regarda pas cette marmaille comme une cause de ruine. Au contraire, elle reconstruisit sur la tête de ses fils l'édifice de sa fortune, qui s'écroulait entre ses mains. Ils n'avaient pas dix ans, qu'elle escomptait déjà en rêve leur avenir. Doutant de jamais réussir par elle même, elle se mit à espérer en eux pour vaincre l'acharnement du sort. Ils satisferaient ses vanités déçues, ils lui donneraient cette position riche et enviée qu'elle poursuivait en vain. Dès lors, sans abandonner la lutte soutenue par la maison de commerce, elle eut une seconde tactique pour arriver à contenter ses instincts de domination. Il lui semblait impossible que, sur ses trois fils, il n'y eût pas un homme supérieur qui les enrichirait tous. Elle sentait cela, disait-elle. Aussi soigna-t-elle les marmots avec une ferveur où il y avait des sévérités de mère et des tendresses d'usurier. Elle se plut à les engraisser amoureusement comme un capital qui devait plus tard rapporter de gros intérêts.
La Fortune des Rougon
Émile Zola
1870
Elle appliquait sans le savoir ce que les bourgeois de Plassans, de Paris et de partout allaient bientôt appliquer avec la plus grande constance. Le Premier Empire, encore tout proche, avait vu en effet le triomphe des stratégies éducatives de la petite bourgeoisie provinciale. Après tout, une famille d'importance moyenne, de cette province corse, éloignée de la capitale, insulaire et à peine française, avait gagné la France et une grande partie de l'Europe. L'épopée impériale n'aurait pas été possible sans l'éducation des écoles des Jésuites et de la subtile hiérarchie des écoles militaires. C'est certainement en souvenir des efforts de sa famille pour l'établir grâce à l'éducation que Napoléon prendra dès le Consulat des lois sur l'éducation. Pour Pierre et Félicité, tout cela, cependant, était alors très récent et encore étranger aux mœurs provinciales qui voulaient que les enfants de commerçants commercent tôt. En cela, Félicité Rougon était une pionnière. Elle serait suivie plus tard par toute la bourgeoisie de France.
Zola augmenté
Daniel Diégèse
2014

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000






2013 2012 2011 2010