Diégèse  samedi 17 mai 2014


ce travail est commencé depuis 5251 jours et son auteur est en vie depuis 19704 jours (23 x 3 x 821)
2014

ce qui représente 26,6494% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

La Fortune des Rougon2

Angèle adorait les rubans bleu ciel et le filet de bœuf rôti.
Elle était fille d'un capitaine retraité, qu'on nommait le commandant
Sicardot, bonhomme qui lui avait donné pour dot dix mille francs, toutes ses économies. Aussi Pierre, en choisissant Angèle pour son fils, avait-il pensé conclure une affaire inespérée, tant il estimait Aristide à bas prix. Cette dot de dix mille francs, qui le décida, devint justement par la suite un pavé attaché à son cou. Son fils était déjà un rusé fripon ; il lui remit les dix mille francs, en s'associant avec lui, ne voulant pas garder un sou, affichant le plus grand dévouement.
La Fortune des Rougon
Émile Zola
1870
Aristide, d'ores et déjà, et sur une matière qui d'ordinaire ne s'y prêtait pas, exerçait ses talents de spéculateur, sinon de prévaricateur. L'astuce est bien connue et ce, depuis la nuit des temps, qui veut que l'on tienne autrui par la dette qu'il encourt. C'est même un des ressorts principaux de la religion, qui invente un péché originel, source d'une dette inextinguible, qui dès lors tiendra le pénitent dans une génuflexion permanente. Le plus souvent, les parents maintiennent leurs enfants dans cette idée qu'ils leur doivent quelque chose, espérant par là même que leur progéniture prendra soin d'eux l'âge venu. L'inverse, cependant, est plus rare.
Zola augmenté
Daniel Diégèse
2014

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000






2013 2012 2011 2010