Diégèse  vendredi 21 novembre 2014


ce travail est commencé depuis 5439 jours (3 x 72 x 37 jours) et son auteur est en vie depuis 19892 jours (22 x 4973 jours) 2014

ce qui représente 27,3427% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

La Fortune des Rougon2

Mais ni l'un ni l'autre ne s'endormirent ; au bout d'un quart d'heure, Pierre, qui regardait au plafond une tache ronde de la veilleuse, se tourna, et, à voix très basse, communiqua à sa femme une idée qui venait de pousser dans son cerveau.
« Oh ! non, non, murmura
Félicité avec un frisson. Ce serait trop cruel.
– Dame ! reprit-il, tu veux que les habitants soient consternés !… On me prendrait au sérieux, si ce que je t'ai dit arrivait… » Puis, son projet se complétant, il s'écria :
« On pourrait employer
Macquart… Ce serait une façon de s'en débarrasser. » Félicité parut frappée par cette idée. Elle réfléchit, elle hésita, et, d'une voix troublée, elle balbutia :
« Tu as peut-être raison… C'est à voir… Après tout, nous serions bien bêtes d'avoir des scrupules ; il s'agit pour nous d'une question de vie ou de mort… Laisse-moi faire, j'irai demain trouver
Macquart et je verrai si l'on peut s'entendre avec lui. Toi, tu te disputerais, tu gâterais tout… Bonsoir, dors bien, mon pauvre chéri… Va, nos peines finiront. » Ils s'embrassèrent encore, ils s'endormirent. Et, au plafond, la tache de lumière s'arrondissait comme un œil terrifié, ouvert et fixé longuement sur le sommeil de ces bourgeois blêmes, suant le crime dans les draps, et qui voyaient en rêve tomber dans leur chambre une pluie de sang, dont les gouttes larges se changeaient en pièces d'or sur le carreau.
La Fortune des Rougon
Émile Zola
1870
Pierre avait pris sa femme au mot, qui lui avait rendu du courage et de la détermination, comme reprend des forces un homme affamé qui peut enfin se restaurer. Le courage aussi peut être contagieux, comme peuvent l'être la peur et la honte et l'on a vu ainsi des couards menés au combat par un seul homme brave et se révéler héroïques. Mais, dans la chambre des Rougon, l'heure n'était pas à la grandeur. Ils n'avaient jamais eu cette forme d'ambition. L'heure était au stratagème. Ils avaient un plan. Ils le mettraient en œuvre. Et, déjà, avant même de l'avoir entrepris, ce plan pesait sur leurs consciences endurcies comme un met trop lourd pèse sur l'estomac du dormeur. Quiconque les aurait regarder dormir, petites gens aux désirs fétides, aurait mieux compris pourquoi les religions avaient imaginé le péché originel. Ce péché, c'est  le goût de l'argent, c'est la convoitise. Et plus l'enjeu est faible, plus le péché est grand. Eussent-ils rêvé de châteaux en Espagne et de rivières de diamant qu'ils en eussent presque été absous. C'est d'ailleurs pourquoi on vend souvent aux pauvres des rêves luxueux. Cela leur évite de rêver à l'essentiel et à revendiquer cet essentiel. La convoitise de richesses provoque rarement des drames. Celle d'un poste de receveur particulier peut engendrer un crime atroce, et c'était à ce crime atroce que les Rougon, jusque dans leur sommeil, se préparaient.
La nuit passait doucement sur leurs faces figées, déjà comme mortes.
Zola augmenté
Daniel Diégèse
2014

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000






2013 2012 2011 2010