Diégèse  mardi 7 octobre 2014


ce travail est commencé depuis 5394 jours et son auteur est en vie depuis 19847 jours (89 x 223 jours) 2014

ce qui représente 27,1779% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

La Fortune des Rougon2

Bien que ces hommes n'eussent plus devant eux que l'exil ou la mort, il y eut peu de désertions. Une admirable solidarité unissait ces bandes. Ce fut contre les chefs que la colère se tourna. Ils étaient réellement incapables. Des fautes irréparables avaient été commises ; et maintenant, lâchés, sans discipline, à peine protégés par quelques sentinelles, sous les ordres d'hommes irrésolus, les insurgés se trouvaient à la merci des premiers soldats qui se présenteraient.
Ils passèrent deux jours encore à
Orchères, le mardi et le mercredi, perdant le temps, aggravant leur situation. Le général, l'homme au sabre, que Silvère avait montré à Miette sur la route de Plassans, hésitait, pliait sous la terrible responsabilité qui pesait sur lui. Le jeudi, il jugea que décidément la position d'Orchères était dangereuse. Vers une heure, il donna l'ordre du départ, il conduisit sa petite armée sur les hauteurs de Sainte-Roure. C'était là, d'ailleurs, une position inexpugnable, pour qui aurait su la défendre. Sainte-Roure étage ses maisons sur le flanc d'une colline ; derrière la ville, d'énormes blocs de rochers ferment l'horizon ; on ne peut monter à cette sorte de citadelle que par la plaine des Nores, qui s'élargit au bas du plateau.
Une esplanade, dont on a fait un cours, planté d'ormes superbes, domine la plaine. Ce fut sur cette esplanade que les insurgés campèrent. Les otages eurent pour prison une auberge, l'hôtel de la Mule-Blanche, située au milieu du cours. La nuit se passa lourde et noire. On parla de trahison.
La Fortune des Rougon
Émile Zola
1870
Plus tard, les voyageurs qui arriveront à Sainte-Roure, longtemps après que ces événements de l'hiver 1851 se seront terminés et auront été oubliés, ne verront qu'un gros bourg provençal à flanc de colline, alignant des façades doucement colorées. Ils dormiront tranquilles dans les chambres fraiches et blanchies à la chaux de l'hôtel de la Mule-Blanche, sans rien savoir de la nuit d'angoisse qu'y passèrent les prisonniers de Plassans. Ils siroteront le soir, à l'abri de la glycine, de petites tasses, versées à satiété, sans voir sur le cours les fantômes des insurgés tordre leurs mains de colère et de crainte. Mais, le voyageur rêveur, ou un peu plus attentif, qui aura lu l'histoire, et qui se souviendra des tragiques événements de Sainte-Roure, pourra reconstituer la scène sans grande difficulté. Il entendra dans le soir les patois provençaux et les hommes et les femmes s'interpeler. Ils sentira comme un vent de tristesse dans la douceur vespérale et les pierres de la place produiront de très légers gémissements. Et, enfin, sous ses yeux habitués aux spectres, commenceront à défiler des ombres, qu'il ne connaîtra pas et qui ne le connaîtront pas. Il oubliera ainsi le monument que les fils des insurgés auront édifié à la gloire de leurs pères combattants ou défunts pour la République et pour la liberté. Et, soudain, au milieu des ombres muettes, surgiront, fragiles et tristes, deux jeunes ombres doucement colorées comme des pastels, et l'œil aguerri pourra distinguer un jeune homme et une très jeune fille se tenant par la main, unis pour l'éternité.
Zola augmenté
Daniel Diégèse
2014

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000






2013 2012 2011 2010