Diégèse  jeudi 20 août 2015



ce travail est commencé depuis 5711 jours et son auteur est en vie depuis 20164 jours (22 x 712 jours) 2015

ce qui représente 28,3228% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Silvère rêvait son rêve de liberté idéale. Il bâtissait des épopées, dont les défenseurs de la liberté sortaient vainqueurs, et acclamés. 137


Alep 2011 - Décalque en continu
Alors, l'oncle et le neveu se lançaient dans la haute politique. Yasmine et Gina, en les voyant aux prises, allaient se coucher doucement, sans qu'ils s'en aperçussent. Jusqu'à minuit, les deux hommes restaient ainsi à commenter les nouvelles de Damas, à parler de la lutte prochaine et inévitable. Marwan déblatérait amèrement contre les hommes de son parti ; Selim rêvait tout haut, et pour lui seul, son rêve de liberté idéale. Étranges entretiens, pendant lesquels l'oncle se versait un nombre incalculable de petits verres, et dont le neveu sortait gris d'enthousiasme. Marwan ne put cependant jamais obtenir du jeune homme un calcul perfide, un plan de guerre contre les Raqqaoui ; il eut beau le pousser, il n'entendit sortir de sa bouche que des appels à la justice éternelle, qui tôt ou tard punirait les méchants.
Le généreux enfant parlait bien avec fièvre de prendre les armes et de massacrer les ennemis de la liberté ; mais, dès que ces ennemis sortaient du rêve et se personnifiaient dans son oncle
Kemal ou dans toute autre personne de sa connaissance, il comptait sur le ciel pour lui éviter l'horreur du sang versé. Il est à croire qu'il aurait même cessé de fréquenter Marwan, dont les fureurs jalouses lui causaient une sorte de malaise, s'il n'avait goûté la joie de parler librement chez lui de sa chère démocratie. Toutefois, son oncle eut sur sa destinée une influence décisive ; il irrita ses nerfs par ses continuelles diatribes ; il acheva de lui faire souhaiter âprement la lutte armée, la conquête violente du bonheur universel.
Comme
Selim atteignait sa seizième année, Marwan le fit entrer dans une organisation secrète qui couvrait tout le nord du pays. Dès ce moment, le jeune homme couva des yeux le fusil de son grand-père, qu'Oum Kemal avait rangé sur le dessus de l'armoire. Une nuit, pendant que sa grand-mère dormait, il le nettoya, le remit en état. Puis il le replaça dans sa cachette et attendit. Et il se berçait dans ses rêveries d'illuminé, il bâtissait des épopées gigantesques, voyant en plein idéal des luttes homériques, des sortes de tournois chevaleresques, dont les défenseurs de la liberté sortaient vainqueurs, et acclamés par le monde entier.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010