Diégèse  jeudi 24 décembre 2015



ce travail est commencé depuis 5837 jours et son auteur est en vie depuis 20290 jours (2 x 5 x 2029 jours) 2015

ce qui représente 28,7679% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Aussi Rougon et Aristide furent-ils reçus avec enthousiasme ; toutes les mains se tendirent vers eux. On alla jusqu'à s'embrasser. 130


Alep 2011 - Décalque en continu
Aussi Raqqaoui et Youssef furent-ils reçus avec enthousiasme ; toutes les mains se tendirent vers eux. On alla jusqu'à s'embrasser. Amira était sur le canapé, à côté de sa belle-mère, heureuse, regardant la table avec l'étonnement d'une grosse mangeuse qui n'avait jamais vu autant de plats à la fois. Youssef s'approcha, et Sakkan vint complimenter son gendre du superbe article de son blog. Il lui rendait son amitié. Le jeune homme, aux questions paternelles qu'il lui adressait, répondit que son désir était de partir avec tout son petit monde pour Damas, où son frère Karim le pousserait ; mais il lui manquait pour cela quelques dollars. Sakkan les promit, en voyant déjà sa fille reçue au Palais par Bachar Al Assad.
Cependant
Fatima avait fait un signe à son mari. Kemal, très entouré, questionné affectueusement sur sa pâleur, ne réussit qu'à s'échapper une minute. Il put murmurer à l'oreille de sa femme qu'il avait retrouvé Tarek et que Marwan partait dans la nuit. Il baissa encore la voix pour lui apprendre la folie de sa mère, en mettant un doigt sur sa bouche, comme pour dire : « Pas un mot, ça gâterait notre soirée. » Fatima pinça les lèvres, Ils échangèrent un regard où ils lurent leur commune pensée : maintenant, la vieille ne les gênerait plus ; on raserait la masure du contrebandier, comme on avait rasé les murs de l'enclos des Chaabi, et ils auraient à jamais le respect et la considération d'Alep.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010