Diégèse  mardi 17 février 2015



ce travail est commencé depuis 5527 jours et son auteur est en vie depuis 19980 jours (22 x 33 x 5 x 37 jours) 2015

ce qui représente 27,6627% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Et en même temps, tandis que les choses du passé leur remontaient au cœur avec une saveur douce, ils crurent pénétrer l'inconnu de l'avenir.
140


Alep 2011 - Décalque en continu
« S'il faisait plus chaud, soupira-t-elle, nous pourrions descendre nous reposer un peu, avant de remonter la côte… » Puis, après un silence, les yeux toujours fixés sur les bords du ruisseau : « Regarde donc, Selim, reprit-elle, cette masse noire, là bas, avant le bois… Te rappelles-tu ?… C'est la broussaille dans laquelle nous nous sommes assis, lors de la fête de rupture du jeûne.
– Oui, c'est la broussaille », répondit
Selim à voix basse.
C'était là qu'ils avaient osé se baiser sur les joues. Ce souvenir que
la jeune fille venait d'évoquer leur causa à tous deux une sensation délicieuse, émotion dans laquelle se mêlaient les joies de la veille et les espoirs du lendemain. Ils virent, comme à la lueur d'un éclair, les bonnes soirées qu'ils avaient vécues ensemble, surtout cette soirée de l'Aïd al-fitr dont ils se rappelaient les moindres détails, le grand ciel tiède, le frais des oliviers tout proches, les mots caressants de leur causerie. Et, en même temps, tandis que les choses du passé leur remontaient au cœur avec une saveur douce, ils crurent pénétrer l'inconnu de l'avenir, se voir au bras l'un de l'autre, ayant réalisé leur rêve et se promenant dans la vie comme ils venaient de le faire sur la grande route, portant fièrement une abaya cousue dans la même étoffe.
Alors, le ravissement les reprit, les yeux sur les yeux, se souriant, perdus au milieu des muettes clartés
.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010