Diégèse  mercredi 18 février 2015



ce travail est commencé depuis 5528 jours et son auteur est en vie depuis 19981 jours (13 x 29 x 53 jours) 2015

ce qui représente 27,6663% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Silvère leva la tête. Tout à coup, une masse noire apparut au coude de la route. La Marseillaise, chantée avec une furie vengeresse, éclata. 140


Alep 2011 - Décalque en continu
Brusquement, Selim leva la tête. Il dénoua le keffieh qui lui couvrait la tête, il prêta l'oreille. Maya, surprise, l'imita, sans comprendre pourquoi il se séparait d'elle d'un geste si prompt.
Depuis un instant, des bruits confus venaient de derrière les
cultures, au milieu desquels se perd la route d'Idlib.
C'était comme le vrombissement sourd de nombreux essaims de guêpes. L'autoroute, d'ailleurs, couvrait de son souffle continu ces bruits encore indistincts. Mais peu à peu ils s'accentuèrent, ils devinrent pareils aux piétinements d'une armée en marche. Puis on distingua, dans ce roulement continu et croissant, des brouhahas de foule, d'étranges souffles d'ouragan cadencés et rythmiques ; on aurait dit les coups de foudre d'un orage qui s'avançait rapidement, troublant déjà de son approche l'air endormi. Selim écoutait, ne pouvant saisir ces voix de tempête que le bruit empêchait d'arriver nettement jusqu'à lui. Et, tout à coup, une masse noire apparut au coude de la route ; une foule compacte de jeunes hommes, parsemée de quelques femmes. « Ce sont eux ! » s'écria Selim dans un élan de joie et d'enthousiasme.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010