Diégèse  dimanche 4 janvier 2015



ce travail est commencé depuis 5483 jours et son auteur est en vie depuis 19936 jours (25 x 7 x 89 jours) 2015

ce qui représente 27,5030% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Vers ce temps, on abattit les murs longeant la route et l'impasse, on arracha les herbes et les poiriers, puis on déménagea le cimetière.
138


Alep 2011 - Décalque en continu
Vers ce temps, la ville songea à tirer parti de ce bien communal, qui dormait inutile. On amputa donc une partie de ce bois pour en faire autre chose qui ne fut cependant jamais décidé. On abattit les murs longeant la route et l'impasse, on arracha les herbes et les pins. On entoura le mausolée du saint de grilles métalliques dont les barreaux dessinaient l'insigne du parti au pouvoir. Pendant près d'un mois, les gamins, qui pleuraient leurs balançoires s'amusèrent à desceller le soir ce que les grilles que les ouvriers avaient posées le matin, avec toute la lenteur qui sied à un travail très mal payé et que l'on est obligé pourtant d'effectuer par des chaleurs excessives. Le chantier n'avançait pas et aurait pu ainsi ne jamais avancer si la rumeur n'avait pas commencé à courir qu'un haut dignitaire du régime avait l'intention de venir en secret visiter le mausolée du saint pour demander la guérison de sa fille et qu'il fallait qu'il pût trouver les grilles posées comme symbole même de la stabilité et de la force du parti Baath, comme de son respect pour le patrimoine syrien et pour les coutumes ancestrales s'accommodant comme elles le voulaient du canon des religions du Livre. Un soir, on arrêta donc les enfants, les parquant jusqu'à ce que les grilles soient solidement posées.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010