Diégèse  lundi 5 janvier 2015



ce travail est commencé depuis 5484 jours et son auteur est en vie depuis 19937 jours (19937 =  nombre premier) 2015

ce qui représente 27,5066% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Le terrain de l'ancien cimetière resta ouvert à tout venant sur le bord d'une grande route, en proie de nouveau aux herbes folles. 131


Alep 2011 - Décalque en continu
Puis, les travaux d'aménagement qui avaient été décidés ne vinrent pas et pendant plusieurs années, le terrain resta ouvert à tout venant sur le bord d'une grande route. Il demeura désert, en proie de nouveau aux herbes folles. La ville, qui comptait sans doute le vendre et y voir bâtir des maisons, ne dut pas trouver d'acquéreur. Elle garda le terrain et elle finit même par oublier son désir de le vendre. Elle ne l'entoura seulement pas d'une palissade ; entra qui voulut. C'était d'ailleurs curieux, cette grande étendue, avec en son milieu, ou presque, le mausolée antique entourée de ces grilles qui, pour avoir été neuves, furent bientôt brunies par les vents de sable. On traversait le terrain, pris par une curieuse angoisse, comme si l'on traversait le lieu de repos d'une multitude d'âmes errantes.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010