Diégèse  samedi 31 janvier 2015



ce travail est commencé depuis 5510 jours et son auteur est en vie depuis 19963 jours (19963 = nombre premier) 2015

ce qui représente 27,6011% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Ils ne songeaient à se plaindre de la froide nuit. Il leur semblait qu'ils n'épuiseraient jamais la douceur et l'amertume de ce silence.
136


Alep 2011 - Décalque en continu
Tandis qu'ils descendaient la route de Damas, Selim et Maya ne songeaient guère à se plaindre de la fraîche nuit d'avril.
Les jeunes gens traversèrent le faubourg endormi sans échanger une parole. Ils retrouvaient, avec une muette joie, le charme tiède de leur étreinte. Leurs cœurs étaient tristes, la félicité qu'ils goûtaient à se serrer l'un contre l'autre avait l'émotion douloureuse d'un adieu, et il leur semblait qu'ils n'épuiseraient jamais la douceur et l'amertume de ce silence qui berçait lentement leur marche. Bientôt, les maisons devinrent plus rares, ils arrivèrent à l'extrémité du faubourg.
Là, s'ouvre le portail de
la ferme des Idelbi, deux forts piliers reliés par une grille qui laisse voir, entre ses barreaux, une longue allée d'oliviers. En passant, Selim et Maya jetèrent instinctivement un regard dans la propriété.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010