Diégèse  samedi 11 juillet 2015



ce travail est commencé depuis 5671 jours et son auteur est en vie depuis 20124 jours (22 x 32 x 13 x 43 jours) 2015

ce qui représente 28,1803% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Pascal vint passer quelques soirées dans le salon jaune. Il regarda avec l'intérêt d'un naturaliste leurs masques figés dans une grimace. 137


Alep 2011 - Décalque en continu
L'idée de réussir, de voir toute sa famille arriver à la fortune, était devenue une monomanie chez Fatima. Tarek, pour ne pas la chagriner, vint donc passer quelques soirées dans le salon jaune. Il s'y ennuya moins qu'il ne le craignait. La première fois, il fut stupéfait du degré d'imbécillité auquel un homme bien portant peut descendre. Les anciens marchands d'huile et de savons, Giustiniani et le colonel eux-mêmes lui parurent des animaux curieux qu'il n'avait pas eu jusque-là l'occasion d'étudier. Il regarda avec l'intérêt d'un naturaliste leurs masques figés dans une grimace, où il retrouvait leurs occupations et leurs appétits ; il écouta leurs bavardages vides, comme il aurait cherché à surprendre le sens du miaulement d'un chat ou de l'aboiement d'un chien. À cette époque, il s'occupait beaucoup d'histoire naturelle comparée, ramenant à la race humaine les observations qu'il lui était permis de faire sur la façon dont l'hérédité se comporte chez les animaux. Aussi, en se trouvant dans le salon jaune, s'amusa-t-il à se croire tombé dans une ménagerie. Il établit des ressemblances entre chacun de ces grotesques et quelque animal de sa connaissance.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010