Diégèse  dimanche 26 juillet 2015



ce travail est commencé depuis 5686 jours et son auteur est en vie depuis 20139 jours (3 x 72 x 137 jours) 2015

ce qui représente 28,2338% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Une heure plus tard, Angèle arriva chez le libraire, en feignant une vive émotion. « Mon mari vient de se blesser cruellement, dit-elle. » 138


Alep 2011 - Décalque en continu
Une heure plus tard, sous la signature d'Amira, la femme de Youssef, apparaissait sur le blog la note suivante.
« Mon mari vient de se blesser cruellement. Il s'est pris, en rentrant, les quatre doigts dans une porte. Il m'a, au milieu des plus vives souffrances, dicté cette petite note qu'il m'a priée de publier. »
Et sur le blog, en lieu et place de la précédente contribution, on pouvait lire :
Un regrettable accident est survenu
à l'auteur de ces lignes, qui va l'empêcher d'écrire pendant quelques temps. Le silence lui sera cruel dans les graves circonstances présentes. Mais aucun de ses lecteurs ne doutera des vœux que ses sentiments patriotiques font pour le bonheur de la Syrie.
Cette note amphigourique avait été mûrement étudiée. La dernière phrase pouvait s'expliquer en faveur de tous les partis. De cette façon, après la victoire
, Youssef se ménageait une superbe rentrée par un panégyrique des vainqueurs. Le lendemain, il se montra dans toute la ville, le bras en écharpe. Sa mère étant accourue, très effrayée par la note du blog, il refusa de lui montrer sa main et lui parla avec une amertume qui éclaira la vieille femme.
« Ce ne sera rien, lui dit-elle en le quittant, rassurée et légèrement railleuse. Tu n'as besoin que de repos. » Ce fut sans doute grâce à ce prétendu accident et au départ du
gouverneur, que le blog de Youssef dut de n'être pas inquiété comme le furent la plupart des blogs démocratiques du pays.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010