Diégèse  lundi 8 juin 2015



ce travail est commencé depuis 5638 jours et son auteur est en vie depuis 20091 jours (3 x 37 x 181 jours) 2015

ce qui représente 28,0623% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
M. de Carnavant venait rendre visite aux époux. « Petite, disait-il, si jamais Henri V me rend une fortune, je te ferai mon héritière. » 138


Alep 2011 - Décalque en continu
« Je ne sais ce que tu peux faire, répétait Fatima, mais il me semble qu'il y a quelque chose à faire. M. Giustiniani, le Prince, ne nous disait-il pas, l'autre jour, qu'il serait riche si jamais le Président Assad restait au pouvoir, et que celui-ci récompenserait magnifiquement ceux qui auraient travaillé à sa défense. Notre fortune est peut-être là. Il serait temps d'avoir la main heureuse. » Le Prince Giustiniani, lointain  descendant d'une noblesse vénitienne qui, selon la chronique scandaleuse de la ville, avait connu intimement la mère de Fatima, venait, en effet, de temps à autre rendre visite aux époux. Les méchantes langues prétendaient que Mme Raqqaoui lui ressemblait. C'était un petit homme, maigre, actif, alors âgé de soixante-quinze ans, dont cette dernière semblait avoir pris, en vieillissant, les traits et les allures. On racontait que les femmes lui avaient dévoré les débris d'une fortune déjà fort entamée par son père sous le mandat français. Il avouait d'ailleurs sa pauvreté de fort bonne grâce. Recueilli par un de ses parents, Monsieur Marcopoli, il vivait en parasite, mangeant à la table de ce dernier, habitant un étroit logement situé sous la terrasse de son khan.
«
Ma fille, disait-il souvent, si jamais Assad me rend une fortune, je te ferai mon héritière. » Fatima avait cinquante ans qu'il l'appelait encore « Ma fille ». C'était à ces paroles familières et à ces continuelles promesses d'héritage que Mme Raqqaoui pensait en poussant son mari dans la politique. Souvent Giustiniani s'était plaint amèrement de ne pouvoir lui venir en aide. Nul doute qu'il ne se conduisît en père à son égard, le jour où il serait puissant. Kemal, auquel sa femme expliqua la situation à demi-mot, se déclara prêt à marcher dans le sens qu'on lui indiquerait.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010