Diégèse  vendredi 12 juin 2015



ce travail est commencé depuis 5642 jours et son auteur est en vie depuis 20095 jours (5 x 4019 jours) 2015

ce qui représente 28,0766% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Roudier, un bonnetier de Paris retiré à Plassans, s'était jeté dans la réaction à corps perdu. Sa fortune lui donnait une grande influence. 139


Alep 2011 - Décalque en continu
Tous les habitués du salon jaune, à la vérité, n'avaient pas l'épaisseur de cette poule grasse. Un riche propriétaire, M. Ghali, au visage grassouillet et insinuant, y discourait des heures entières, avec la passion d'un Royaliste que la chute du roi hachémite avait dérangé dans ses calculs.
C'était un
commerçant de Damas retiré à Alep, ancien fournisseur du palais présidentiel, qui avait fait de son fils un avocat, comptant sur les Assad pour pousser ce garçon aux plus hautes dignités. Les troubles ayant tué ses espérances, il s'était jeté dans la défense du régime à corps perdu. Sa fortune, ses anciens rapports commerciaux avec le Palais, dont il semblait faire des rapports de bonne amitié, le prestige que prend en province tout homme qui a gagné de l'argent à Damas ou à l'étranger et qui daigne revenir le manger à Alep, lui donnaient une très grande influence dans le quartier ; certaines gens l'écoutaient parler comme un oracle.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010