Diégèse  dimanche 28 juin 2015



ce travail est commencé depuis 5658 jours et son auteur est en vie depuis 20111 jours (7 x 132 x 17 jours) 2015

ce qui représente 28,1339% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Cette conversation enthousiasmait Félicité. Mais, dit Pierre, assez causé. Dormons. Je ne tiens pas encore la place. Surtout, sois discrète. 140


Alep 2011 - Décalque en continu
Cette conversation, où de gros chiffres partaient comme des missiles, enthousiasmait Fatima. Elle frétillait, elle éprouvait une sorte de démangeaison intérieure. Enfin elle prit une pose dévote, et, se recueillant :
« Voyons, calculons, dit-elle. Combien gagneras-tu ?
– Mais, dit Pierre, les appointements fixes
ne sont pas, je crois, ce qui compte.
– C'est toujours bon à prendre, dit Fatima.
– Puis
, il y a tout ce que je pourrai gagner... par ailleurs. On n'imagine pas combien les gens peuvent être généreux avec les responsables, dit-il avec un fin sourire.
– Ça fait
beaucoup.
– Oui
, encore davantage. C'est ce que gagne Abou Firas. Ce n'est pas tout. Abou Firas a de l'argent à l'étranger. C'est interdit. Mais tout le monde sait bien que cette interdiction ne vaut pas pour les responsables.
– Alors nous
serons riches, nous allons être riches, répéta inlassablement Fatima en tapant dans ses mains comme à un mariage.
– Il faudra
aussi payer notre dîme, fit remarquer Kemal.
– N'importe, reprit
Fatima, nous serons plus riches que beaucoup de ces messieurs… Est-ce que Giustiniani et les autres doivent partager le gâteau avec toi ?
– Non, non, tout sera pour nous. »
Et, comme elle insistait
, Kemal crut qu'elle voulait lui arracher son secret. Il fronça les sourcils.
« Assez causé, dit-il brusquement. Il est tard, dormons. Ça nous portera malheur de faire des calculs à l'avance. Je ne tiens pas encore la place. Surtout, sois discrète
. »

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010