Diégèse  lundi 11 mai 2015



ce travail est commencé depuis 5610 jours et son auteur est en vie depuis 20063 jours (20063 = nombre premier) 2015

ce qui représente 27,9619% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
L'aîné, Eugène, avait près de quarante ans. A certains gestes larges, on eût dit un géant qui se détirait les membres en attendant l'action. 140


Alep 2011 - Décalque en continu
À cette époque, l'aîné, Karim, avait près de quarante ans. C'était un garçon de taille moyenne, légèrement chauve, tournant déjà à l'obésité. Il avait le visage de son père, un visage long, aux traits larges ; sous la peau, on devinait la graisse qui amollissait les rondeurs et donnait à la face une blancheur jaunâtre de cire. Mais si l'on sentait encore le paysan dans la structure massive et carrée de la tête, la physionomie se transfigurait, s'éclairait en dedans, lorsque le regard s'éveillait, en soulevant les paupières appesanties. Chez le fils, la lourdeur du père était devenue de la gravité. Ce gros garçon avait d'ordinaire une attitude de sommeil puissant ; à certains gestes larges et fatigués, on eût dit un géant qui se détirait les membres en attendant l'action. Par un de ces prétendus caprices de la nature où la science commence à distinguer des lois, si la ressemblance physique de Kemal était complète chez Karim, Fatima semblait avoir contribué à fournir la matière pensante.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010