Diégèse  mercredi 20 mai 2015



ce travail est commencé depuis 5619 jours et son auteur est en vie depuis 20072 jours (23 x 13 x 193 jours) 2015

ce qui représente 27,9942% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Longtemps, il tint le coup, il s'entêta à ne rien faire. Il attendit, flairant une catastrophe, prêt à étrangler la première proie venue. 137


Alep 2011 - Décalque en continu
Longtemps, il tint le coup, il s'entêta à ne rien faire. Il eut un enfant, en 2000, le petit Mounir, que sa grand-mère Fatima fit heureusement entrer au collège, et dont elle paya secrètement la pension. C'était une bouche de moins chez Youssef ; mais la pauvre Amira mourait de faim, le mari dut enfin chercher une place. Il réussit à entrer au Mouafazat, le Gouvernorat. Il y resta près de dix années, et n'obtint jamais qu'un très faible salaire. Dès lors, haineux, amassant le fiel, il vécut dans l'appétit continuel des jouissances dont il était sevré. Sa position infime l'exaspérait ; les misérables centaines de Livres qu'on lui mettait dans la main, lui semblaient une ironie de la fortune. Jamais pareille soif d'assouvir sa chair ne brûla un homme. Fatima, à laquelle il contait ses souffrances, ne fut pas fâchée de le voir affamé ; elle pensa que la misère fouetterait ses paresses. L'oreille au guet, en embuscade, il se mit à regarder autour de lui, comme un voleur qui cherche un bon coup à faire. Au commencement de l'année 2008, lorsque son frère partit pour Damas, il eut un instant l'idée de le suivre.
Mais Karim était célibataire ; lui ne pouvait traîner sa femme si loin, sans avoir en poche une forte somme, Il attendit, flairant une catastrophe, prêt à étrangler la première proie venue
.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010