Diégèse  samedi 23 mai 2015



ce travail est commencé depuis 5622 jours et son auteur est en vie depuis 20075 jours (52 x 11 x 73 jours) 2015

ce qui représente 28,0050% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Trois ans avant la révolution de 1848, Pierre et Félicité quittèrent leur maison de commerce avec une quarantaine de mille francs, au plus. 139


Alep 2011 - Décalque en continu
Trois ans avant les événements de 2008, Kemal et Fatima quittèrent leur maison de commerce. L'âge venait, ils avaient tous deux dépassé la cinquantaine, ils étaient las de lutter. Devant leur peu de chance, ils eurent peur de se mettre absolument sur la paille, s'ils s'entêtaient. Leurs fils, en trompant leurs espérances, leur avaient porté le coup de grâce. Maintenant qu'ils doutaient d'être jamais enrichis par eux, ils voulaient au moins se garder un morceau de pain pour leurs vieux jours. Ils se retiraient avec une vingtaine de millions de Livres syriennes, soit environ cent mille euros, au plus. Cette somme leur constituait une petite rente, juste de quoi vivre une vie mesquine. Heureusement, ils restaient seuls, ayant réussi à marier leurs filles, Malika et Sonia, dont l'une était fixée à Lattaquié et l'autre à Damas.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010