Diégèse  dimanche premier novembre 2015



ce travail est commencé depuis 5784 jours et son auteur est en vie depuis 20237 jours (73 x 59 jours) 2015

ce qui représente 28,5813% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Félicité aperçut Aristide. Elle lui fit signe de monter. Tu t'es trompé, là, avoue-le. Tu rédigeras un numéro très favorable au coup d'État. 140


Alep 2011 - Décalque en continu
« Mais la glace, la glace ! répétaient les bavards. Vous ne pouvez pas nier que la glace du gouverneur soit cassée. Allez donc la voir. » Et, en effet, jusqu'à la nuit, il y eut une procession d'individus qui, sous mille prétextes, pénétrèrent dans le bureau, dont Raqqaoui laissait, d'ailleurs, la porte grande ouverte ; ils se plantaient devant la glace, dans laquelle la balle avait fait un trou rond, d'où partaient de larges cassures ; puis tous murmuraient la même phrase :
« Mon Dieu ! la balle avait une fière force ! » Et ils s'en allaient, convaincus.
Fatima, à sa fenêtre, humait avec délices ces bruits, ces voix élogieuses et reconnaissantes qui montaient de la ville.
Tout
Alep, à cette heure, s'occupait de son mari ; elle sentait les quartiers centraux, sous elle, qui frémissaient, qui lui envoyaient l'espérance d'un prochain triomphe. Ah ! comme elle allait écraser cette ville qu'elle mettait si tard sous ses talons ! Tous ses griefs lui revinrent, ses amertumes passées redoublèrent ses appétits de jouissance immédiate.
Elle quitta la fenêtre, elle fit lentement le tour du salon.
C'était là que, tout à l'heure, les mains se tendaient vers eux. Ils avaient vaincu, la bourgeoisie était à leurs pieds. Le salon jaune lui parut sanctifié. Les meubles éclopés, le velours éraillé, le lustre noir de chiures, toutes ces ruines prirent à ses yeux un aspect de débris glorieux traînant sur un champ de bataille. La plaine de la
Qadissiya ne lui eût pas causé une émotion aussi profonde.
Comme elle se remettait à la fenêtre, elle aperçut
Youssef qui rôdait dans le quartier, le nez en l'air.
Elle lui fit signe de monter. Il semblait n'attendre que cet appel.
« Entre donc, lui dit sa mère sur le palier en voyant qu'il hésitait. Ton père n'est pas là. »
Youssef avait l'air gauche d'un enfant prodigue. Depuis près de quatre ans, il n'était plus entré dans le salon jaune. Il tenait encore son bras en écharpe.
« Ta main te fait toujours souffrir ? » lui demanda railleusement
Fatima.
Il rougit, il répondit avec embarras :
« Oh ! ça va beaucoup mieux, c'est presque guéri. » Puis il resta là, tournant, ne sachant que dire
. Fatima vint à son secours.
« Tu as entendu parler de la belle conduite de ton père ? » reprit-elle.
Il dit que toute la ville en causait. Mais son aplomb revenait ; il rendit à sa mère sa raillerie ; il la regarda en face, ajoutant :
« J'étais venu voir si papa n'était pas blessé.
– Tiens, ne fais pas la bête ! s'écria
Fatima, avec sa pétulance. Moi, à ta place, j'agirais très carrément. Tu t'es trompé, là, avoue-le, en t'enrôlant avec tes gueux de démocrates. Aujourd'hui tu ne serais pas fâché de les lâcher et de revenir avec nous, qui sommes les plus forts. Hé ! la maison t'est ouverte ! » Mais Youssef protesta. La démocratie était une grande idée. Puis les rebelles pouvaient l'emporter.
« Laisse-moi donc tranquille ! continua la vieille femme irritée. Tu as peur que ton père te reçoive mal. Je me charge de l'affaire… Écoute-moi : tu vas
publier un article sur ton blog, tu rédigeras d'ici à demain un billet très favorable au régime, et demain soir, quand ce texte aura été bien commenté, tu reviendras ici, tu seras accueilli à bras ouverts. » Et, comme le jeune homme restait silencieux :
« Entends-tu ! ? poursuivit-elle d'une voix plus basse et plus ardente ; c'est de notre fortune, c'est de la tienne, qu'il s'agit. Ne va pas recommencer tes bêtises. Tu es déjà assez compromis comme cela. » Le jeune homme fit un geste, le geste de celui qui
a brulé ses vaisseaux. De cette façon, il ne prenait aucun engagement verbal. Comme il allait se retirer, sa mère ajouta, en cherchant le nœud de son écharpe :
« Et d'abord, il faut m'ôter ce chiffon-là. Ça devient ridicule, tu sais ! »
Youssef la laissa faire. Quand le foulard fut dénoué, il le plia proprement et le mit dans sa poche. Puis il embrassa sa mère en disant : « À demain ! »

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010