Diégèse  samedi 21 novembre 2015



ce travail est commencé depuis 5804 jours (22 x 1451 jours) et son auteur est en vie depuis 20257 jours (47 x 431 jours) 2015

ce qui représente 28,6518% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Au plafond, la tache de lumière s'arrondissait comme un œil terrifié, ouvert et fixé sur le sommeil de ces bourgeois blêmes, suant le crime. 140


Alep 2011 - Décalque en continu
Mais ni l'un ni l'autre ne s'endormirent ; au bout d'un quart d'heure, Kemal, qui regardait au plafond une tache ronde de la veilleuse, se tourna, et, à voix très basse, communiqua à sa femme une idée qui venait de pousser dans son cerveau.
« Oh ! non, non, murmura Fatima avec un frisson. Ce serait trop cruel.
– Ya Latif ! reprit-il, tu veux que les habitants soient consternés !… On me prendrait au sérieux, si ce que je t'ai dit arrivait… » Puis, son projet se complétant, il s'écria :
« On pourrait employer
Marwan… Ce serait une façon de s'en débarrasser. » Fatima parut frappée par cette idée. Elle réfléchit, elle hésita, et, d'une voix troublée, elle balbutia :
« Tu as peut-être raison… C'est à voir… Après tout, nous serions bien bêtes d'avoir des scrupules ; il s'agit pour nous d'une question de vie ou de mort… Laisse-moi faire, j'irai demain trouver
Marwan et je verrai si l'on peut s'entendre avec lui. Toi, tu te disputerais, tu gâterais tout… Bonsoir, dors bien, mon pauvre chéri… Va, nos peines finiront. » Ils s'embrassèrent encore, ils s'endormirent. Et, au plafond, la tache de lumière s'arrondissait comme un œil terrifié, ouvert et fixé longuement sur le sommeil de ces bourgeois blêmes, suant le crime dans les draps, et qui voyaient en rêve tomber dans leur chambre une pluie de sang, dont les gouttes larges se changeaient en pièces d'or sur le carreau.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010