Diégèse  mercredi 25 novembre 2015



ce travail est commencé depuis 5808 jours et son auteur est en vie depuis 20261 jours (20261 = nombre premier) 2015

ce qui représente 28,6659% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Le marché fut conclu. Il devait amener, vers minuit, tous les républicains qu'il rencontrerait, en leur affirmant que la mairie était vide. 139


Alep 2011 - Décalque en continu
Elle s'assit à côté de lui sur le divan, puis continua d'une voix décidée :
« Et même, avant de passer la frontière, si
tu veux gagner mille dollars, je peux t'en fournir les moyens. » Il y eut un nouveau silence.
« Si l'affaire est propre, murmura
Marwan, qui avait l'air de réfléchir. Tu sais, je ne veux pas me fourrer dans tes manigances.
– Mais il n'y a pas de manigances, reprit
Fatima, souriant des scrupules du vieux coquin. Rien de plus simple :
tu vas sortir tout à l'heure de ce cabinet, tu iras te cacher chez ta mère, et ce soir, tu réuniras tes amis, tu viendras reprendre le gouvernorat. » Marwan ne put cacher une surprise profonde. Il ne comprenait pas.
« Je croyais, dit-il, que vous étiez victorieux.
– Oh ! je n'ai pas le temps de
te mettre au courant, répondit la vieille avec quelque impatience. Acceptes-tu ou n'acceptes-tu pas ! ?
– Eh bien ! non, je n'accepte pas… Je veux réfléchir. Pour mille
dollars, je serais bien bête de risquer peut-être une fortune. ». Fatima se leva.
« À
ton aise, mon cher, dit-elle froidement. Vraiment, tu n'as pas conscience de ta position. tu es venu chez moi me traiter de vieille gueuse, et lorsque j'ai la bonté de te tendre la main dans le trou où tu as eu la sottise de tomber, tu fais des façons, tu ne veux pas être sauvé. Eh bien ! reste ici, attends que les autorités reviennent. Moi, je m'en lave les mains. » Elle était à la porte.
« Mais, implora-t-il,
donne-moi quelques explications. Je ne peux pourtant pas conclure un marché avec toi sans savoir. Depuis deux jours j'ignore ce qui se passe. Est-ce que, je sais, moi, si tu ne me voles pas ?
– Tiens, tu es un niais, répondit Fatima, que ce cri du cœur poussé par Marwan fit revenir sur ses pas. Tu as grand tort de ne pas te mettre aveuglément de notre côté. Mille dollars, c'est une jolie somme, et on ne la risque que pour une cause gagnée. Accepte, je te le conseille. » Il hésitait toujours.
« Mais quand nous voudrons prendre le
gouvernorat, est-ce qu'on nous laissera entrer tranquillement ?
– Ça, je ne sais pas, dit-elle avec un sourire. Il y aura peut-être des coups de fusil. » Il la regarda fixement.
« Eh ! dis donc, la petite mère, reprit-il d'une voix rauque
, tu n'as pas au moins l'intention de me faire loger une balle dans la tête ? » Fatima rougit. Elle pensait justement, en effet, qu'une balle, pendant l'attaque du gouvernorat, leur rendrait un grand service en les débarrassant de Marwan. Ce serait mille dollars de gagnés. Aussi se fâcha-t-elle en murmurant :
« Quelle idée !… Vraiment, c'est atroce d'avoir des idées pareilles. » Puis, subitement calmée :
« Acceptes-tu ! ?… Tu as compris, n'est-ce pas ? » Marwan avait parfaitement compris. C'était un guet-apens qu'on lui proposait. Il n'en voyait ni les raisons ni les conséquences ; ce qui le décida à marchander. Après avoir parlé de la démocratie comme d'une maîtresse à lui qu'il était désespéré de ne plus aimer, il mit en avant les risques qu'il aurait à courir, et finit par demander deux mille dollars.
Mais
Fatima tint bon. Et ils discutèrent jusqu'à ce qu'elle eût promis de lui procurer, à sa rentrée en Syrie, une place où il n'aurait rien à faire, et qui lui rapporterait gros. Alors le marché fut conclu. Elle lui fit endosser l'uniforme de garde du Parti qu'elle avait apporté. Il devait se retirer paisiblement chez Khale Didi, puis amener, vers minuit, sur la place de la citadelle, tous les rebelles qu'il rencontrerait, en leur affirmant que le gouvernorat était vide, qu'il suffirait d'en pousser la porte pour s'en emparer. Marwan demanda des arrhes, et reçut deux cents dollars. Elle s'engagea à lui compter les huit cents autres dollars le lendemain.
Les
Raqqaoui risquaient là les derniers sous dont ils pouvaient disposer.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010