Diégèse  vendredi 16 octobre 2015



ce travail est commencé depuis 5768 jours et son auteur est en vie depuis 20221 jours (73 x 277 jours) 2015

ce qui représente 28,5248% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Une des fenêtres du salon jaune était vivement éclairée. Félicité lui jeta la clef du hangar, où il avait caché une réserve de fusils. 136


Alep 2011 - Décalque en continu
Puis des inquiétudes lui vinrent. Si, par malheur, les troubles avaient cessé d'eux-mêmes et que les manifestants, au lieu d'affronter la répression, étaient sagement rentrés chez eux sans autre forme de procès ! Il eut une sueur froide, il se remit en marche, espérant que Fatima lui donnerait des renseignements exacts. Il avançait plus rapidement, filant le long des maisons qui longent la citadelle, lorsqu'un spectacle étrange, qu'il aperçut en levant la tête, le cloua net sur le pavé. Une des fenêtres du salon jaune était vivement éclairée, et, dans la lueur, une forme noire qu'il reconnut pour être sa femme, se penchait, agitait les bras d'une façon désespérée. Il s'interrogeait, ne comprenait pas, effrayé, lorsqu'un objet dur vint rebondir sur le trottoir, à ses pieds. Fatima lui jetait la clef du hangar, où il avait caché une réserve de fusils. Cette clef signifiait clairement qu'il fallait prendre les armes. Il rebroussa chemin, ne s'expliquant pas pourquoi sa femme l'avait empêché de monter, s'imaginant des choses terribles.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010