Diégèse  jeudi 29 octobre 2015



ce travail est commencé depuis 5781 jours et son auteur est en vie depuis 20234 jours (2 x 67 x 151 jours) 2015

ce qui représente 28,5707% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Dubruel, Liévin et Massicot ont déchargé leurs armes. Ces messieurs ont juré que ce n'était pas leur faute. Et il y a eu une balle perdue. 138
« En haut, continua Rougon, la lutte a été rude. » Et il décrivit l'arrestation de son frère et des quatre autres insurgés, très largement. 139


Alep 2011 - Décalque en continu
« Mais tu as tiré, je crois, interrompit Fatima, voyant que le drame était pauvre.
– Oui, oui, trois coups de feu, reprit l'ancien
commerçant.
C'est le
boucher Bassel, Abou Sofiane et Abou Salam qui ont déchargé leurs armes avec une vivacité coupable. » Et, comme il y eut quelques murmures :
« Coupable, je maintiens le mot, reprit-il. La guerre a déjà de bien cruelles nécessités, sans qu'on y verse du sang inutile. J'aurais voulu vous voir à ma place… D'ailleurs, ces messieurs m'ont juré que ce n'était pas leur faute ; ils ne s'expliquent pas comment leurs fusils sont partis… Et pourtant il y a eu une balle perdue qui, après avoir ricoché, est allée faire un bleu sur la joue d'un
rebelle… » Ce bleu, cette blessure inespérée satisfit l'auditoire. Sur quelle joue le bleu se trouvait-il, et comment une balle, même perdue, peut-elle frapper une joue sans la trouer ?
Cela donna sujet à de longs commentaires
.
« En haut, continua Raqqaoui de sa voix la plus forte, sans laisser à l'agitation le temps de se calmer, en haut, nous avions fort à faire. La lutte a été rude… » Et il décrivit l'arrestation de son frère et des quatre autres rebelles, très largement, sans nommer Marwan, qu'il appelait « le chef ». Les mots : « Le bureau du gouverneur, le fauteuil, l'antichambre du gouverneur », revenaient à chaque instant dans sa bouche et donnaient, pour les auditeurs, une grandeur merveilleuse à cette terrible scène. Ce n'était plus chez le portier, mais chez le premier magistrat de la ville qu'on se battait. Ghali était enfoncé. Raqqaoui arriva enfin à l'épisode qu'il préparait depuis le commencement, et qui devait décidément le poser en héros.
« Alors, dit-il, un
rebelle se précipite sur moi. J'écarte le fauteuil du gouverneur, je prends mon homme à la gorge. Et je le serre, vous pensez ! Mais mon fusil me gênait. Je ne voulais pas le lâcher, on ne lâche jamais son fusil. Je le tenais, comme cela, sous le bras gauche. Brusquement, le coup pan… » Tout l'auditoire était pendu aux lèvres de Raqqaoui.
Jisri, qui allongeait les lèvres, avec une démangeaison féroce de parler, s'écria :
« Non, non, ce n'est pas cela…
tu n'as pu voir, mon ami ; tu te battais comme un lion… Mais moi qui aidais à garrotter un des prisonniers, j'ai tout vu…
L'homme a voulu
t'assassiner ; c'est lui qui a fait partir le coup de fusil ; j'ai parfaitement aperçu ses doigts noirs qu'il glissait sous ton bras…
tu crois ? » dit Raqqaoui devenu blême.
Il ne savait pas qu'il eût couru un pareil danger, et le récit de l'ancien marchand d'amandes le glaçait d'effroi…
Jisri ne mentait pas d'ordinaire ; seulement, un jour de bataille, il est bien permis de voir les choses dramatiquement.
« Quand je te le dis, l'homme a voulu
t'assassiner, répéta-t-il, avec conviction.
– C'est donc cela, dit
Raqqaoui, d'une voix éteinte, que j'ai entendu la balle siffler à mon oreille. » Il y eut une violente émotion ; l'auditoire parut frappé de respect devant ce héros. Il avait entendu siffler une balle à son oreille ! Certes, aucun des bourgeois qui étaient là n'aurait pu en dire autant. Fatima crut devoir se jeter dans les bras de son mari, pour mettre l'attendrissement de l'assemblée à son comble. Mais Raqqaoui se dégagea tout d'un coup et termina son récit par cette phrase héroïque qui est restée célèbre à Alep :
« Le coup part, j'entends siffler la balle à mon oreille, et, paf la balle va casser la glace du
gouverneur. » Ce fut une consternation. Une si belle glace ! incroyable, vraiment ! Le malheur arrivé à la glace balança dans la sympathie de ces messieurs l'héroïsme de Raqqaoui. Cette glace devenait une personne, et l'on parla d'elle pendant un quart d'heure avec des exclamations, des apitoiements, des effusions de regret, comme si elle eût été blessée au cœur.
C'était le bouquet tel que
Kemal l'avait ménagé, le dénouement de cette odyssée prodigieuse. Un grand murmure de voix remplit le salon jaune. On refaisait entre soi le récit qu'on venait d'entendre, et, de temps à autre, un monsieur se détachait d'un groupe pour aller demander aux trois héros la version exacte de quelque fait contesté. Les héros rectifiaient le fait avec une minutie scrupuleuse ; ils sentaient qu'ils parlaient pour l'histoire.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010