Diégèse  dimanche 13 septembre 2015



ce travail est commencé depuis 5735 jours et son auteur est en vie depuis 20188 jours (22 x 72 x 103 jours) 2015

ce qui représente 28,4080% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





#ZOLA - #FortunedesRougon
Ce mois sauva Miette de ses désespoirs. La certitude qu'elle était aimée lui rendit tolérables les persécutions de Justin et des gamins. 136
Ses amours étaient une aube dans laquelle se calmaient ses fièvres. Justin chercha avant d'apprendre de quelle façon elle lui avait échappé. 140
Silvère, à cette époque, s'était déjà jeté avidement dans la lecture de tous les bouquins dépareillés qu'il trouvait chez les brocanteurs. 138


Alep 2011 - Décalque en continu
Ce mois de tendresse joueuse sauva Maya de ses désespoirs muets. Elle sentit se réveiller ses affections, ses insouciances heureuses d'enfant, que la solitude haineuse où elle vivait avait comprimées en elle. La certitude qu'elle était aimée par quelqu'un, qu'elle ne se trouvait plus seule au monde, lui rendit tolérables les persécutions de Yasser et des gamins de Hamdaniye. Il y avait maintenant une chanson dans son cœur qui l'empêchait d'entendre les huées. Elle pensait à son père avec une pitié attendrie, elle ne s'abandonnait plus aussi souvent à des rêveries d'implacable vengeance.
Ses amours naissantes étaient une aube fraîche dans laquelle se calmaient ses mauvaises fièvres. Et en même temps une rouerie de fille amoureuse lui venait. Elle s'était dit qu'elle devait garder son attitude muette et révoltée, si elle voulait que Yasser n'eût aucun soupçon. Mais, malgré ses efforts, lorsque ce garçon la blessait, il lui restait de la douceur plein les yeux ; elle ne savait plus où prendre le regard noir et dur d'autrefois. Il l'entendait aussi chantonner entre ses dents, le matin, au déjeuner.
« Eh ! tu es bien gaie
, Oum Youssef ! lui disait-il avec méfiance, en l'examinant de son air louche. Je parie que tu as fait quelque mauvais coup. » Elle haussait les épaules, mais elle tremblait intérieurement ; elle s'efforçait vite de jouer son rôle de martyre révoltée. D'ailleurs, bien qu'il flairât les joies secrètes de sa victime, Yasser chercha longtemps avant d'apprendre de quelle façon elle lui avait échappé.
Selim, de son côté, goûtait des bonheurs profonds. Ses rendez-vous quotidiens avec Maya suffisaient pour remplir les heures vides qu'il passait au logis. Sa vie solitaire, ses longs tête-à-tête silencieux avec khale Didi furent employés à reprendre un à un ses souvenirs de la matinée, à en jouir dans leurs moindres détails. Il éprouva dès lors une plénitude de sensations qui le mura davantage dans l'existence cloîtrée qu'il s'était faite auprès de sa grand-mère. Par tempérament, il aimait les coins cachés, les solitudes où il pouvait à son aise vivre avec ses pensées. À cette époque, il s'était déjà jeté avidement dans la lecture de tous les bouquins dépareillés qu'il trouvait chez le vieux libraire d'Aziziye, et qui devaient le mener à une généreuse et étrange religion sociale.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000





2014
2013 2012 2011 2010