Diégèse  mardi 16 août 2016



ce travail est commencé depuis 6073 jours et son auteur est en vie depuis 20526 jours (2 x 3 x 11 x 311 jours) 2016

ce qui représente 29,5869% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain


#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

Abroger Pasolini1
Corriere della sera - 26 juillet 1974

Quand j'ai lu la réponse « officielle » de Maurizio Ferrara à mon intervention sur Marco Pannella, les bras m'en sont tombés. C'était donc vrai : toute la polémique de Ferrara (au nom du P.C.I.) contre ma personne n'était fondée que sur l'extrapolation d'une phrase de mon texte Corriere della sera, 10 juin 1974), prise dans son sens littéral et simplifiée de façon infantile. Voici cette phrase : « La victoire du "non" est en réalité une défaite (...) Mais encore, dans un certain sens, de Berlinguer et du parti communiste. »
Mais même un petit enfant aurait compris la « relativité » de cette affirmation et que le mot de « défaite », quand il s'applique à la D.C. et au Vatican, a sa pleine signification, littérale et objective, tandis que quand il qualifie le P.C.I., il en a une infiniment plus subtile et composite ! Même un petit enfant aurait compris tout ce qu'il y a de paradoxal à identifier deux défaites qui, en réalité, sont très radicalement différentes. Il reste pourtant que celle du P.C.I. est quand même une « défaite », et ça il ne fallait pas le dire. Et si quelqu'un l'avait dit, il ne fallait en aucune façon qu'il soit écouté. Il aurait fallu - comme dit Pannella -   l’ « abroger ».
Celui qui avait le devoir primaire de m' « abroger » - en enlevant toute réalité possible, même figurée, au mot de « défaite » accolé au P.C.I. (tâche ingrate dévolue justement à Maurizio Ferrara) - était a priori nul pour comprendre quoi que ce fût d'autre à ce que je disais, parce que, comme le savent bien les avocats, il faut discréditer sans pitié toute la personne d'un témoin pour discréditer son témoignage.
C'est en juin 1936 que le Front populaire a instauré les congés payés pour les salariés, et dès l'été de nombreuses familles ouvrières sont parties « en vacances ». Au fil du temps, cet été 1936 est devenu cet été mythique où la classe ouvrière, libérée du carcan de l'usine, a pu rencontrer la nature et des paysages différents, vivre autrement. Les images d'archives montrent des trains bondés, des familles avec des bagages, des bicyclettes tandem. Les corps des ouvriers y sont montrés autrement qu'au travail, comme si, pour la première fois aussi, la société reconnaissait à l'ouvrier le droit de disposer de son corps autrement que pour le travail. Regarder ces images aujourd'hui, c'est aussi regarder des personnes qui ne savent pas que les scènes de foule dans les gares, les cohortes sur les routes, quatre années plus tard, vont se rejouer sur le versant tragique de la guerre et qu'il ne s'agira plus de vacances, et que toute joie aura disparu.
C'est à partir de 1936 que va s'instituer une nouvelle culture de la villégiature populaire, qui va dès lors se superposer à la culture bourgeoise des grands hôtels et des manoirs, des cabines de plage et des restaurants guindés, celle de Proust et de Morand. Les habitants des faubourgs des villes industrielles vont rejoindre les faubourgs des stations balnéaires, imprimant ainsi une nouvelle géographie et généralisant aux côtes et aux campagnes la notion même de banlieue. L'adoption du mode de vie du vacancier, d'un accoutrement particulier, de modes de consommation hédonistes - quand on peut se le permettre - et l'acquisition de
« souvenirs » vont s'inscrire dans un imaginaire rapidement capté par le cinéma. Les gendarmes de Saint-Tropez chasseront le naturiste et les bronzés n'en finissent pas depuis presque quarante ans de se moquer de ceux qui bronzent en cherchant à baiser.
Cet imaginaire des vacances issu de la société industrielle est demeuré bien vivace dans la société post-industrielle parce que c'était un imaginaire de classe dans une société de classes. Dès lors que cette société surimpose à la classe la communauté et le communautarisme, il fallait bien que cet imaginaire là aussi en soit bouleversé.
Abroger Pasolini - Pier Paolo Pasolini - Écrits corsaires
Péguy-Pasolini #15 - Diégèse 2016
1Sous le titre : En quel sens parler d'une défaite du P.C.I au « référendum » dans Écrits corsaires

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010