Diégèse  samedi 20 août 2016



ce travail est commencé depuis 6077 jours et son auteur est en vie depuis 20530 jours (2 x 5 x 2053 jours) 2016

ce qui représente 29,6006% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier

#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

Eh bien ! Je crois pouvoir raisonnablement soutenir qu'on ne rencontre pas dans le reste du monde des problèmes équivalents à ceux de l'Italie. Aucun pays n'a possédé, comme le nôtre, une telle quantité de cultures particulières et réelles », une telle quantité de « petites patries », de mondes dialectaux : aucun pays, dis-je, n'a connu un « développement » aussi irrésistible. Dans les autres grands pays, il y avait déjà eu auparavant d'importantes « acculturations », auxquelles la dernière et définitive - celle de la consommation - s'est superposée avec une certaine logique. Même les États-Unis sont culturellement très composites (sous-prolétaires du monde entier venus s'agglutiner), mais de façon verticale et, pour ainsi dire, moléculaire, et non de façon parfaitement géopolitique comme en Italie. On n'a donc jamais parlé du problème italien. Ou, si on l'a fait, nul n'en a rien su. Le joyeux nominalisme des sociologues semble s'épuiser dans leurs cercles. Moi, je vis dans les choses, et j'invente comme je peux le moyen de les nommer. Et c'est vrai, si j'essaye de « décrire » la terrible apparence d'une génération qui a subi tous les déséquilibres résultant d'un développement atroce et stupide, et si j'essaye de le décrire dans la personne de « ce » jeune, de « cet » ouvrier, on ne me comprend pas ; car le sociologue et l'homme politique de profession ne s'intéressent personnellement pas du tout à « ce » jeune, à « cet » ouvrier. Mais moi, personnellement, il n'y a que cela qui m'intéresse.
Quelques jeunes extrémistes de gauche ont également mal compris mes propos (j'ai reçu des lettres, du reste très gentilles, de Milan et de Bergame). Que cela soit bien clair : j'ai condamné l'identification1 des extrémistes des deux bords dès le 13-14 décembre 1969 et, citant le nom de Saragat, le premier qui ait officiellement parlé de cela, j'ai rendu ma condamnation assez solennelle (dans le poème « Patmos », écrit le lendemain du massacre de Milan et publié dans le numéro 16, octobre-décembre 1969, de Nuovi argomenti2. Ce ne sont pas les extrémistes fascistes et antifascistes qui s'identifient. D'ailleurs, comme je l'ai dit souvent et bien clairement, les quelques milliers de jeunes extrémistes fascistes sont en réalité des forces d'État.
Jamais costume de bain, censé couvrir et dissimuler, n'aura en fait révélé autant... S'il ne révèle rien de l'anatomie féminine de qui le porte - quoique -, il a révélé l'état préoccupant de la France, de son personnel politique et des Dupont-Lajoie 2.0 qui ont envahi les réseaux sociaux et les rubriques « commentaires » des médias en ligne. Et certains d'entre-eux sont réputés cultivés et de gauche.
S'agissant du « burkini », je ne crois pas que l'on puisse attester qu'il s'agisse d'une interprétation rigoriste salafiste des préconisations islamiques, mais plutôt d'une interprétation littérale libérale qui se joue du sens de ces préconisations. La preuve en serait qu'il a été inventé par une Libano-australienne, et, en Australie, la question du voile islamique se pose autrement - ou ne se pose pas -. Par ailleurs, les photographies de femmes en « burkini » sortant de l'eau prouvent que ce vêtement, mouillé, est comme tout vêtement mouillé et qu'il colle à la peau. Les imams salafistes devraient se pencher sur la question et proclamer l'interdiction du
« burkini » pour cause d'impudeur ! Cela confirme la règle sémantique qui veut que toute littéralité finit par se retourner et signifier le contraire de ce qu'elle entendait signifier : le texte dit aux femmes de se couvrir, pas de se cacher, donc elles se couvrent, mais se montrent.. Elles ont obéi à la littéralité du texte et pas à son sens. Car, la littéralité n'est pas le sens. En outre, le Coran ne prévoit pas explicitement quelle tenue de plage les femmes doivent porter, non plus que celles des hommes.
S'agissant de l'état de santé du pays, c'est effarant. Et s'agissant de l'état de santé de la gauche, encore plus inquiétant. Rarement on a vu pareil galimatias dans les esprits. Rarement on a entendu paroles aussi peu situées politiquement. On nous refait le coup du « petit-père-Combes » à qui Jules Guesde reprochait de forcer la dose sur l'anticléricalisme pour éviter de mener à bien les réformes sociales indispensables. Ici aussi, il s'agit d'une littéralité qui se retourne... Au motif du « vivre ensemble », on prend ou on soutient une mesure qui, de facto, est une mesure réglementaire de ségrégation spatiale qui vient confirmer les mesures implicites de ségrégation sociale et économique.
Que l'on ne s'y trompe pas, toute cette affaire ne sera pas sans conséquence et contribuera à tendre un peu plus le climat social. De tels débordements de haine susciteront encore davantage de révolte.
Abroger Pasolini - Pier Paolo Pasolini - Écrits corsaires Tout petit petit burkini - Péguy-Pasolini #15 - Diégèse 2016
1. Pasolini joue sur les deux sens du mot identifier : rendre identique et révéler l'identité (n.d.t.)
2. Revue que dirigeait Pasolini


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010